FESPACO, vision 21: ‘’Teza’’ remporte l’Etalon d’or de Yennenga

La 21e édition du FESPACO a clos ses portes le 7 mars dernier dans la capitale burkinabè, Ouagadougou. Une forte participation des cinéastes et réalisateurs africains a été remarquée à ce 40e anniversaire du festival du 7e art. La consécration de cette édition a été ‘’Teza’’. Un long métrage de l’Ethiopien Haïlé Gérima qui a remporte l’Etalon d’or de Yennenga et 10 millions de francs CFA.



La remise de l'étalon d'or (photo: fasozine)
La remise de l'étalon d'or (photo: fasozine)
Avec un seul film en compétition dans la catégorie long pour l’Etalon d’or de Yennenga, l’Afrique de L’Est s’est inscrit dans le palmarès du FESPACO, avec le film ‘’Teza’’ de l’Ethiopien Hailé Gerima. Le réalisateur M. Gerima a su, à travers son film, s’imposer dans les critères de choix du jury de cette 21e édition du FESPACO.

‘’Teza’’ remporte l’Etalon d’or de Yennenga et 10 millions de francs CFA, rehaussant ainsi le nom de son pays et partant de cette partie du continent qui ne l’avait jamais fait depuis la création du festival. Meilleur parmi 19 longs métrages, ‘’Teza’’ raconte les aventures de Anberber parti en 1970 de son pays l’Ethiopie pour des études en Allemagne et qui y revient (changé) vingt ans plus tard pour, dit-il, y mourir ; bref, c’est la mise en lumière de l’Ethiopie contemporaine dans ses rêves et désillusions, ses drames et espoirs.

Beaucoup de prix ont été décernés aux cinéastes, réalisateurs, acteurs à cette édition de la fête du cinéma africain. Tous les films qui ont marqué le jury, ont reçu des prix pour quelque aspect du film : meilleur image, meilleure affiche, meilleur son, meilleurs acteurs, meilleur décor, meilleur montage, meilleure musique, meilleur scénario sans oublier les prix spéciaux d’organismes partenaires.

La cérémonie se déroulant la veille de la Journée internationale de la femme, plusieurs récipiendaires ont dédié leurs trophées aux femmes, mères de l’humanité. Rendez-vous est pris pour la 22e édition en 2011 du 26 février au 5 mars. Les réalisateurs et producteurs ont donc deux ans encore pour préparer la participation aux compétitions du FESPACO 2011 que la plupart des festivaliers souhaitent voir mieux organisé.

Boureima LANKOANDE

Dimanche 8 Mars 2009 - 19:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter