FOPAHT: Les hôteliers de l’UEMOA s’organisent pour le meilleur du tourisme

En marge de la 6e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO), la fédération des organisations patronales de l’hôtellerie et du tourisme (FOPAHT) de l’espace UEMOA a procédé, le 3 octobre 2009, à l’inauguration de son siège provisoire logé à Pacific Hôtel.



Mamadou Racine Sy, président de la Fédération des organisations patronales de l’hôtellerie et du tourisme (FOPAHT) de l’espace UEMOA.
Mamadou Racine Sy, président de la Fédération des organisations patronales de l’hôtellerie et du tourisme (FOPAHT) de l’espace UEMOA.
La FOPAHT a été créée en juin 2009 au cours d’une assemblée générale des acteurs à Dakar, dans l’objectif d’unir les efforts et les expériences en matière de tourisme et d’hôtellerie afin de valoriser et de promouvoir le potentiel touristique de l’espace communautaire. Les participants à cette rencontre avaient convenu de fixer le siège à Ouagadougou, au Burkina Faso, ce qui justifie l’inauguration ce 3 octobre 2009 à Pacific Hotel.

Face aux défis que connaît le tourisme africain, les acteurs ont senti la nécessité de réunir leurs forces et parler d’une même voix afin de mutualiser les moyens en termes de politique commune, de formation, de circuits …. Selon le président de la FOPAHT, Mamadou Racine Sy «ce siège va être d’abord le lieu de nos réunions. Ouagadougou sera la plaque tournante de toutes nos activités pour fédérer de nos initiatives en matière touristique».

Le tourisme est la première industrie au monde ; de ce fait, il constitue un puissant vecteur de croissance économique et mérite d’être promu. La FOPAHT étant un facteur intégrateur, M. Sy a alors sollicité le ministre en charge du tourisme burkinabè, Filippe Savadogo de prendre en compte les préoccupations de leur fédération, afin de contribuer du même coup à l’intégration sous régionale.

Filippe Savadogo a réaffirmé la volonté politique du Burkina Faso et les atouts du pays dans le secteur, à pouvoir accompagner cette nouvelle structure dans ses efforts de valorisation du tourisme et de l’hôtellerie. Pour preuve, il annoncé que le Burkina Faso vient d’être admis membre exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

«Il régler le problème de désenclavement de nos Etats». M. Sy en est conscient, car l’accessibilité des sites touristiques demeure encore une préoccupation majeure dans les différents pays membres de l’espace communautaire. Quant au problème de la TVA, la fédération se réjouit de ce que l’UEMOA s’y soit déjà penchée avec un projet de réduction de 5 à 10 % au lieu 18%.

Le Commissaire de l’UEMOA chargé du tourisme, Ibrahim Tamponé, lui, a souhaité que ce siège permette à la fédération d’exprimer les valeurs communes de solidarité, d’union. «Le tourisme ne pourra avoir un essor durable que s’il est porté par des acteurs privés structurés», a-t-il soutenu.

L’UEMOA prendra attache avec les ministres en charge du tourisme des pays membres pour qu’ils approuvent son projet de politique commune du tourisme dans le cadre de son appui au secteur. Cette fédération s’érige en interlocuteur crédible de l’UEMOA, en matière de valorisation du potentiel touristique et de promotion de la destination.

La FOPAHT souhaite que le partenariat entre l’Etat et le secteur privé soit une réalité et que soit renforcée la position des acteurs privés dans la gestion du patrimoine touristiques des pays membres de l’Union. Elle a également pour ambition la promotion du tourisme intérieur, car «les ressortissants de nos connaissent mieux Paris que leurs propres pays».


Le siège provisoire de la fédération est logé à Pacific Hotel de Ouagadougou.
Le siège provisoire de la fédération est logé à Pacific Hotel de Ouagadougou.


Boureima LANKOANDE (Burkina Faso)

Dimanche 4 Octobre 2009 - 16:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter