FRANCE : Intervention en Syrie : le Parlement français n'a pas son mot à dire



Conformément à la Constitution française, le président de la République est le chef des Armées. En tant que tel, ce dernier a le pouvoir d'intervenir en Syrie sans solliciter le consentement des parlementaires français.

Source : http://www.france24.com/fr/20130831-intervention-s...

Marc DAOU

Samedi 31 Août 2013 - 19:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter