FRANCE : L'échange de prisonniers, seule contrepartie à la libération de la famille Moulin-Fournier ?



Ni rançon ni coup de force. Ce serait grâce à un échange de prisonniers que les sept otages français auraient été libérés. Mais Paris pourrait aussi, en contrepartie, faire preuve d'indulgence dans le dossier des biens mal acquis...

Source : http://www.france24.com/fr/20130422-echange-prison...

Perrine MOUTERDE

Lundi 22 Avril 2013 - 19:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter