Face-à-face: Balla Gaye 2, Bombardier, Modou LO, Eumeu Séne, Gouye Gui et Zoss se promettent l'enfer cette saison




Grosses affiches de la saison 2013-2014, l’actuel roi des arènes Balla Gaye 2 qui croise Bombardier de Mbour, Gris Bordeaux, le tigre de Fass contre Mouhamed Ndao Tyson, Eumeu Sène de Tay Shinger, face à Modou LO de Rock Energie, Gouye Gui le roi du « Simpi » et Zoss de Door Doraat sont tous sur un même plateau. C’est le Big show diffusé sur la Sen Tv.

Le champion de Fass annoncé absent, Balla Gaye 2, Gouye Gui, Tyson, Emeu Séne et Bombardier sont les premiers arrivés au CICES. Modou LO et Zoss, les adversaires respectifs d'Eumeu Séne et Gouye Gui, remplissent présentement leurs formalités à la descente de leur avion au niveau de l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Ils sont attendus pour le début des attaques verbales avant les choses sérieuses dans l'enceinte de l'aréne entre ce 31 janvier (Eumeu vs Modou LO) et le 15 juin (Balla Gaye 2 vs Bombardier).

En attendant, ce sont les "touss" (rythmes) des sept (7) ténors de la lutte sénégalaise qui annoncent la couleur de la soirée. A son entrée sur la scène, Eumeu Séne salue son ancien mentor Tyson de l'écurie Boul Falé. Ecurie que le leader de Tay Shinger a quitté après des années de formation sous l'aile de Mohamed Ndao dit Tyson. Les deux amis s'étaient séparés suite à un problème d'ordre financier. Eumeu Séne avait accusé Tyson de lui avoir soutiré de l'argent sur une avance que le promoteur de lutte, Luc Nicolaï lui avait donnée.

Le roi des arènes qui a fini de s'installer sur la chaise qui lui est réservée, c'est Waly Seck qui anime en ce moment. Après lui, c'est la rappeuse Queen Biz qui chante. Très mystique, le Rock des Parcelles Assainies se présente avec une canne avant se positionner sur un tissu blanc posé près de sa chaise. Modou LO a tout de même donné la main à Balla Gaye 2, le seul lutteur à l'avoir battu dans sa carrière. A son entrée, il n'oublie par ailleurs pas son prochain adversaire, Eumeu Séne.
 

Abou Thioubalo de la partie, Zoss est le dernier des 7 lutteurs à faire son entrée. Côté au animation, c'est au tour de la chanteuse Titi de régaler l'assistance de son dernier titre  "gueun gui deuk".
Il est 23 heures passées lorsque le face-à-face commence.

Le lutteur de l'écurie Boul Falé, Tyson ne rate pas l'occasion pour dire que les lutteurs sont les ambassadeurs du Sénégal. Raison pour laquelle, les autorités et acteurs de voir comment développer ce sport. L'ancien roi des arènes remet au goût du jour son fameux slogan, "la lutte, sport business". Par là, il ne manque pas de tancer Zoss qui a provoqué son adversaire Gouye Gui à son entrée. "On doit véhiculer une image positive pour attirer les sponsors pour ce produit purement sénégalais", dit Mohamed Ndao Tyson qui prie pour sa victoire contre Gris Bordeaux en mars.

Gouye gui en quête de revanche sur Zoss qui l'a battu lors de leur premier combat, promet l'enfer à son adversaire. Il prévient son protagoniste en ces termes: "Je prends le combat très au sérieux. Le jour j, il saura. Le cachet n'est plus le même encore moins l'enjeu. J'étais jeune. J'ai grandi, je mange bien, je récupère bien et je communique mieux".

L'affiche prévue le 6 avril prochain, Zoss réclame d'abord une minute de silence pour le lutteur Simel Faye décédé. Ce, avant de descendre en flammes Gouye Gui contre qui, il annonce la même fin que lors de leur précédent combat, une victoire, la deuxième contre lui.

Alioune Mbaye Nder est le cinquième artiste à monter sur la scène du CICES. Il cède la place à Modou LO et Eumeu Séne. "Kharagne LO" qui prend la parole le premier, précise s'être rendu aux Etats-Unis pour préparer l'affiche. Il se dit fin prêt pour la victoire malgré les multiples reports du combat. Son rival du 31 janvier prochain qui dit n'avoir pas bougé du Sénégal pour préparer le combat,réplique avoir pour sa part privilégié les gradins et les contacts au niveau de son écurie. L'attente a été toutefois longue pour Eumeu Séne pressé d'en finir avec Modou LO pour passer à autre chose.

Dernier face-à-face de la nuit, le roi des arènes comme à son habitude annonce la couleur de sa sortie contre Bombardier: "Le B52 ne représente aucun danger pour moi. On a commencé la lutte il y a peu en 2005. Avec notre courage et notre détermination, Dieu a fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui. J'irai aux Etats-Unis pour la victoire le 15 juin prochain. Mon fort, c'est la rapidité. le combat ne dépassera pas deux (2) minutes".

"Je rencontre un champion qui a fait ses preuves. je prie pour la victoire le 15 juin prochain", répondra Bombardier qui n'exclut pas de se rendre à l'étranger pour se préparer.












Mercredi 8 Janvier 2014 - 22:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter