Face-à-face Balla Gaye 2 vs Eumeu Séne: le choc des mots avant les coups de poings



La revanche du 5 avril prochain entre le lion de Guédiawaye et le fer de lance de l'écurie "Tay shinger" va prendre de la tonalité. Avant les coups de poings le jour du combat, c'est l'échange de mots. Ce, dans le cadre du premier face-à-face entre les deux protagonistes. Le patron de l'IAAF, instance dirigeante de l'Athlétisme, Lamine Diack, la rencontre est organisée par GFM intertainment  du Groupe Futur Média et Nicolaï and Co. 


Le face-à-face a lieu au monument de la Renaissance Africaine ce mardi soir. Le promoteur Luc Nicolaï en place tout comme les supporters des deux (2) camps, le spectacle se déroule avant l'entrée des mastodontes. Balla Gaye 2 et Eumeu Séne se sont déjà rencontrés une fois, le 8 février 2009. Et le champion de Pikine avait remporté ladite manche. Prenant la parole, le promoteur de Mbour, Luc Nicolaï se réjouit de l'affiche. Poursuit-il: "Ce n'est que le commencement et le déclic" car "le meilleur reste à venir". Le représentant du parrain de faire part du message du président Lamine Diack qui ne manque pas d'inviter les acteurs au fair play. 


De la partie, le "Jaraaf" de Ouakam, quartier Léboue prône pour sa part, la paix avant de remercier le Chef de l'Etat, Macky Sall, "le président des présidents" , dira le "Jaraaf". Serigne Mbacké Ndiaye de s'esclaffer de rire. Il est 23 heures moins, Eumeu Séne fait son entrée. Le tombeur de Lac de Guiers est le premier sur le ring où il sera suivi de près par Balla Gaye 2. Le tombeur de Yékini  qui est fraîchement de retour des Etats-Unis, est à côté de son père Double Less, ancien lutteur. 


Les gendarmes ayant fini de faire le vide aux alentours, les deux (2) protagonistes sont seuls sur le ring. Places aux joutes verbales. Le lion de Guédiawaye commence par remercier ses supporters. "C'est mon combat", dira Balla Gaye 2. La réponse de son protagoniste ne tarde pas. Il attend le 5 avril pour récidiver son coup de 2009. "J'étais jeune lorsque tu m'as battu mais j'ai grandi", contre Balla Gaye 2. "On verra un fou le jour J", surenchérit l'adversaire. "Eumeu Séne est en train de rêver", répond Balla. "Tu ne me verras même pas", rétorque le rival. 


Mardi 3 Mars 2015 - 22:09




1.Posté par bass fall le 03/03/2015 23:38
X nice

2.Posté par bass fall le 03/03/2015 23:39
C nice nice nice nice c nice nice nice

3.Posté par bass fall le 03/03/2015 23:41
Refètè na lol yallna guinco yang ga def waye Amine

4.Posté par bass le 03/03/2015 23:47
C nice. Naka

5.Posté par Diome abdoul aziz le 04/03/2015 00:51
Nous sommes tres content . Nous vous remercions chaleureusement. C'est nice

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter