Face aux « agressions » de Sidy Lamine Niasse : l’APR appelle à la défense de Macky Sall



Face aux « agressions » de Sidy Lamine Niasse : l’APR appelle à la défense de Macky Sall

« Par sa dernière sortie, à l’image de toutes les précédentes depuis l’investiture du Président Macky SALL, Monsieur Sidy Lamine Niasse persiste et signe dans ses attaques inquiétantes contre l’institution et  le Président Macky SALL » tonne le secrétariat exécutif national de l’Alliance Pour la République (APR) qui dénonce.  


« Manifestement, cette provocation et la théâtralisation qui l’accompagne prouvent que la démarche de Sidy Lamine Niasse relève d’une mission de déstabilisation du pays par ses appels à la désobéissance. En vérité, Sidy Lamine Niasse, n’est rien d’autre que le bras armé d’Abdoulaye WADE et son dernier  recours,  face au refus patriotique du Parti Démocratique Sénégalais de servir de levier dans sa stratégie de déstabilisation du Sénégal ». Avant de rager. « En effet attaquer aussi régulièrement le Président de la République élu par plus de 65 % de Sénégalais, c’est dénier sa souveraineté au peuple sénégalais, c’est agresser la démocratie sénégalaise, c’est piétiner notre Etat de droit, en un mot c’est insulter le peuple sénégalais ».
 
«Face à ces agressions intolérables », les apéristes «  appellent les défenseurs des droits et des libertés à défendre la République aujourd’hui agressée par des propos séditieux, et attentatoires au vivre ensemble sénégalais » dans un communiqué parvenu à notre rédaction où les partisans du président Sall qui traitent par ailleurs Sidy Lamine Niasse de « vil maître chanteur » ne manque pas de préciser.


« L’APR prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale, sur la gravité des propos irresponsables d’un vil maitre chanteur, à la solde de ceux qui tentent de protéger ou de couvrir les pilleurs de deniers publics, aujourd’hui auditionnés et maintenus en détention pour les besoins d’une enquête judiciaire, libre et indépendante sur l’enrichissement illicite ». Ce, « sans interférer dans les prérogatives de la Justice », l’APR « demande à ce pouvoir de prendre toutes ses responsabilités, afin de garantir le respect des instituions et d’assurer la stabilité du pays contre tout trouble à l’ordre public ».
 

Appelant  par ailleurs, « le Procureur de la République à le convoquer pour donner les preuves de ses assertions d’une gravité incontestable, défiant au passage l’autorité de la Justice, Sidy Lamine Niasse dépasse les bornes, en se comparant à Cheikh Ahmadou Bamba (Khadimou Rassoul), et le Président Macky SALL à Faidherbe. Cela est inacceptable, car c’est du fait de comportements d’illuminés comme lui, prenant faussement prétexte sur la religion que plusieurs pays se sont effondrés, ont été déstabilisés ou en voie de l’être sur notre continent et à travers le monde », les apéristes concluent en ces termes.

 
« Conformément à la Constitution, aucun individu ne saurait s’attaquer impunément aux Institutions de la République. Sous ce rapport, l’APR appelle solennellement les autorités de l’Etat à veiller à l’application stricte et sans faiblesse des principes qui fondent notre République et notre Etat de droit ».


Samedi 28 Décembre 2013 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter