Facebook bloqué avant et après la libération de Karim Wade

Les autorités redoutaient-elles des rassemblements à l’annonce de la libération de Karim Wade ? Tout porte à le croire car, cette nuit, de minuit à deux heures du matin, il était pratiquement impossible d’accéder à Facebook.



Facebook bloqué avant et après la libération de Karim Wade
Pourquoi tout d’un coup, personne au Sénégal ne pouvait accéder à Facebook de 0 heure à de 2 heures du matin ? C’est la question que certains adeptes des réseaux sociaux continuent à se poser. Surtout que cela coïncide avec l’heure de la libération de l’ancien ministre de la Coopération internationale, des transports aériens, des infrastructures et de l’énergie.

«J’ai l’habitude de me connecter la nuit étant donné que ceux avec qui je discutent sont aux Etats-Unis. Mais hier, à un certain moment, je ne pouvais plus continuer la discussion car le réseau n’était plus acceptable». Ces propos sont de ce jeune homme trouvé au Rond-Point Jet d’Eau qui continue de se poser des questions sur ce black-out. Mais, la réponse lui est venue après avoir entendu à la radio que Karim Wade a été libéré.

L’inaccessibilité de Facebook a aussi été constatée par ce ressortissant nigérian. Selon lui, cela s’est fait brusquement et il a cru à une panne. Mais après vérification auprès de ses amis, il s’est rendu-compte que ça avait été peut-être fait sciemment.  

Ce gérant de cyber sis au marché Dior des Parcelles assainies lui, déplore ce black-out qui, selon lui est en rapport avec la libération de Karim Wade : «c’est surement pour ne pas qu’il y ait des débordements que cela a été fait, mais il fallait penser aux gérants de cyber aussi. Parce que certains clients sont partis quand ils en ont eu assez d’attendre le retour du réseau », déplore-t-il.

Pour ce «Karimiste», nul doute que c’est l’inaccessibilité momentanée de Facebook qui a fait qu’il n’y avait pas «des milliers de personnes pour accueillir le Président Karim», déclare-t-il, avant de marteler : «parce que si vous vous souvenez des rassemblements en Egypte, leur réussite a été rendue possible par les messages envoyés via les réseaux sociaux».
 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 24 Juin 2016 - 10:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter