Factures impayées de 2 milliards: la réponse de la Commune de Touba à la SENELEC



Factures impayées de 2 milliards: la réponse de la Commune de Touba à la SENELEC
La Société nationale d'électricité a dit que la commune de Touba lui doit une ardoise qui s'élève à plus de deux (2) milliards de F CFA. Les responsables de cette commune ne le nient pas mais pour l'adjoint au maire de Touba chargé de la communication, la SENELEC n'a raconté qu'une partie de l'histoire car elle doit également de l'argent aux collectivités locales dont la mairie de Touba. "Il faut reconnaître que nous avons fait d'énormes efforts, il faut avouer que la SENELEC nous doit également beaucoup d'argent. La facture qui date de l'ancienne communauté rurale que la SENELEC n'a pas encore épongée".


De ce fait, la société nationale d'électricité est invitée "à s'acquitter d'abord de ses dettes". Aussi, selon El Hadji Ndiaye sur la Rfm, la SENELEC a bénéficié d'un terrain pour l'établissement de son siège. "La SENELEC a construit son siège sur plusieurs centaines de millions de F CFA et pourtant la commune de Touba le lui a donné gratuitement", répond ce dernier. 

 


Mercredi 16 Décembre 2015 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter