Faculté de médecine-1.100 bacheliers orientés: l’amicale charge Mari Teuw Niane



Selon l’amicale, le sureffectif risque de déteindre sur la qualité de la formation des futurs médecins. Accusé, le ministère de l’Enseignement Supérieur réagit. En effet,  1. 100 nouveaux bacheliers orientés à la faculté de Médecine, un nombre au-delà de sa capacité d’accueil selon le président de l’amicale des étudiants de cette faculté. «Ces gens ne pourront pas être formés normalement ». Ce dernier parle de risque dans la mesure où souligne-t-il : « la Médecine n’est pas une discipline comme les autres.


Avec ce nombre, nous sommes au-delà des normes internationales qui disent qu’il faudrait trois (3) étudiants autour d’un malade alors que présentement dans les hôpitaux, on en est à cinq (5) ou six (6). Dès fois, un patient pique une crise du fait du nombre élevé de visages qu’il voit ». «Cette démarche a été faite par le ministère en orientant tous ses nouveaux bacheliers à l’encontre des normes qui régissent les critères d’orientation » alors que «c’est la faculté qui définir le profil », charge l’amical d’avertir : la formation d’un médecin est une chose sérieuse ».


Selon ces étudiants, c’est la vie des patients qui est en cause. La réplique des services de Mari Teuw Niane ne se fait pas attendre.  D’emblée, Pr Babacar Gaye de rappeler le processus d’orientation. «Cette année, nous avons eu 39. 488 bacheliers ; ne première réunion entre le ministre de l’Enseignement supérieur et le Recteur a permis de dégager les différents quotas pour chacune des universités. L’UCAD  (Université Cheikh Anta Diop de Dakar) devait répartir les 22. 000 bacheliers. La deuxième phase, c’est entre le rectorat et les différentes facultés pour voir comment répartir les 22.000».
 
 
C’est ainsi assure-t-il sur les ondes de la Rfm que «dans une première correspondance, l’UCAD nous a envoyé un tableau qui comportait 12.750 bacheliers. Nous avons aussitôt réagi en leur demandant de répartir tous les 22.000 comme initialement prévu. Le 27 août, l’UCAD a réagi pour nous envoyer les capacités d’accueil corrigées avec un total de 22.000 dont 1100 en faculté de médecine, de pharmacie et de traumatologie. Nos informaticiens ont fait le travail en se basant sur les notes obtenus au Premier tour au Baccalauréat. Voilà d’où viennent ces chiffres ». 



Vendredi 26 Décembre 2014 - 15:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter