Fada Guène : «Ces xoy ne disent que des contre-vérités»



Fada Guène : «Ces xoy ne disent que des contre-vérités»

Les prédictions des xoy de Malango continuent de soulever des remous. Surtout chez les partisans du chef de l’Etat et ceux du Président de l’Assemblée nationale. En effet, ces xoy qui ont prédit des lendemains sombres à la paire Niasse-Sall, ont essuyé la foudre de Fada Guène, chargé de mission de Première dame qui a fait face à la presse hier.
 
«Le chef de l’Etat et le ministre de l’Intérieur doivent prendre leurs responsabilités face à ces dérives. Il y a beaucoup de laisser-aller dans le pays. Les gens disent ce qu’ils veulent et quand ils le veulent. Cela doit cesser», a tempêté Fada Guène qui a du mal à comprendre les prédictions des xoy.

Très remontés contre eux, M. Guène poursuit : «Au lieu d’aider les gens, ils les ameutent juste pour créer le buzz autour d’eux. Les xoy qui étaient organisés dans le pays se faisaient dans la nuit. Un xoy qui ne se fait que le jour et devant de hautes personnalités n’est plus un xoy surtout quand ceux qui font les prédictions ne sont jamais lucides. Ils disent du n’importe quoi. L’année passée ils n’avaient dit que des contre-vérités, cette année aussi, ils n’ont pas dit la vérité. Ils veulent juste attirer l’attention sur eux, mais c’est peine perdue. Ils ont été maintenant démasqués».

L’ami de Marième Faye est d’avis que le président de l’Assemblée nationale devrait porter plainte contre ces xoy. Même s’il reconnait qu’il y en a qui sont véridiques : «Beaucoup d’entre eux sont payés pour dire des sottises. Mais il y en a parmi eux qui sont dignes et respectables. C’est le cas de Khan Diadjack dont les prédictions sont toujours vraies. Moustapha Niasse peut croire qu’en portant plainte contre ces comédiens, le Président Macky lui en voudra. Moi, à sa place, j’intenterai une action judiciaire contre eux. Ceux qui ont dit ces énormités sur Moustapha Niasse devraient à l’heure où nous sommes, être entre les mains de la justice. Les Président n’auraient pas dû laisser les choses ainsi».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 8 Juin 2016 - 16:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter