«Faire de nos penseurs des socles de l’éducation» : Serigne Mbaye Thiam

Réfléchir sur l’intégration des penseurs sénégalais dans le curricula. C’est l’objet du séminaire organisé à Mbour. Cette occasion a été saisie par le ministre de l’Education nationale pour vanter les mérites d’intégrer, dans notre système éducatif, les enseignements de nos penseurs tels que Cheikh Anta Diop, ou encore, Kocc Barma.



«Faire de nos penseurs des socles de l’éducation» : Serigne Mbaye Thiam
«Au-delà de Cheikh Anta, vous avez entendu le chef de l’Etat lors de son discours à la dernière cérémonie de remise des prix du Concours général qui  indiquait qu’il fallait voir comment faire pour que les œuvres des intellectuels, et penseurs sénégalais, africains de langue française, arabe ou de langue national puissent être intégrées dans notre système éducatif », déclare Serigne Mbaye Thiam.

 Et le ministre de l’Education nationale de poursuivre : «Nous avons demandé aux membres de l’atelier, de réfléchir au-delà de Cheikh Anta, pour que les œuvres de Kocc Barma, ainsi que d’autres penseurs sénégalais puissent être intégrées dans le curricula du système éducatif».

M. Thiam de vanter cette méthode : «L’intérêt pour les élèves est que pour former un citoyens sénégalais modèle, il doit avoir une estime de soi et il est utile pour que ce citoyen puisse aller vers l’autre sans complexe, qu’il puisse aussi savoir que dans son pays, des penseurs, des intellectuels ont contribué à forger une identité à notre humanité commune».

Ousmane Demba Kane

Lundi 8 Août 2016 - 15:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter