Fatick : l’ONP déplore le non-respect de la parité dans le département

En tournée à Fatick pour 06 jours, l’Observatoire nationale pour la parité (ONP) a déploré le non-respect de la parité constaté dans les bureaux de certaines Collectivités locales. C’est dans ce sens que la délégation a exhorté les autorités locales, à remédier à cet état de fait.



La parité n’est pas respectée dans certaines collectivités locales. C’est le constat de l’Observatoire national de la parité (ONP) qui effectue une tournée de six (06) jours dans cette région : «on peut citer le cas du Conseil municipal de Foundiougne, les trois conseils départementaux de Fatick, Gossas et de Foundiougne où la parité n’est pas respectée dans les Bureaux», a déclaré Amadou Mbaye, le chef de service régional de développement communautaire de Fatick.

Selon lui, les listes des personnes devant figurer dans les bureaux sont confectionnées nuitamment. Ce qui qui fait qu’il n’y a pas de risques de contestation : « Pour préparer la confection des listes, c’est souvent des réunions à huis clos et à des heures tardives la nuit qui éliminent souvent les femmes des postes stratégiques. On peut noter également le manque de solidarité entre femmes», a-t-il fustigé.

La présidente de l’ONP, Fatou Kiné Diop, va dans le même sens. Mais, affirme-t-elle, l’ONP fait ce qui est en son pouvoir pour remédier à cet état de fait : «l’Observatoire, dans le cadre de son mandat qui est de faire le suivi, essaie d’identifier les obstacles à la mise en œuvre sur la parité et son decret d’application dans l’élection des membres des organes, notamment les bureaux et les commissions et donc à la suite de cela, il s’agit de passer en revue le Code général des Collectivités locales », soutient-elle.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 18 Mai 2016 - 14:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter