Fatick : une coupure d’électricité perturbe le déroulement du Bac



C’est avec le visage renfrogné que le Chef du centre d’examen du lycée Coumba Ndoffène Diouf de Fatick, discute avec ses collaborateurs dans son bureau. Impossible pour Arfang Sarr non moins censeur de l’établissement de dissimuler sa colère suite à la longue coupure d’électricité intervenue dans le commune perturbant le déroulement du Bac qui a démarré ce lundi, relaie la Rfm. 

«Vraiment, ce qui nous a handicapé, c’est cette coupure de courant arrivé à un moment qui n’est pas opportun. Le nombre de copies en Espagnol et en Arabe n’était pas suffisant et on n’avait pas où photocopier. Finalement, c’est la CNCAS et aussi la BICIS qui nous ont aidés pour qu’on puisse compléter les copies. On a eu un retard de trente-cinq (35) à une (1) heure de temps par rapport au démarrage des épreuves...», se lamente le Chef de centre qui prévoit de louer un groupe pour la poursuite des épreuves du Bac. 


Lundi 11 Juillet 2016 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter