Fatou Wilane tue son enfant de trois ans avec des médicaments frauduleux

​La mort d’un enfant de trois ans défraie la chronique dans le village de Ndioundene, localité située à 15 km de Kaffrine. L’histoire est au cœur de toutes les discussions des habitants de cette localité.



Les faits se sont déroulés avant-hier quand Fatou Wilane, au moment de servir le petit déjeûner, appelle son enfant pour lui donner un médicament. Mais il refuse et part se cacher auprès de Mame Gor, son père. Elle insiste pour donner le médicament à son fils mais c’est sans compter sur l’intervention de Mame Gor qui l’interdit catégoriquement de donner le médicament au petit, qui criait de toutes ses forces. Pour empêcher à Fatou Wilane de passer à l’acte, Mame Gor prend le chemin des champs avec son fils.
Au retour, vers les environs de 13 heures, la femme rejoint à la charge et parvient à donner le médicament dissout dans un verre d’eau à son enfant. C’est ainsi que ce dernier commence à vomir et dégager des toux intenses. Elle le porte sur son dos afin de calmer les toux de l’enfant mais en vain. Avisé de la situation par son épouse et très remonté contre elle, Mame Gor ordonne à son jeune frère de conduire le garçon au poste de santé du village voisin de Ngalgoné. Malheureusement, le petit rend l’âme juste après son admission au poste.
Mis au parfum, la gendarmerie a interpellé la maman du défunt et elle avoue avoir acheté une tablette de «Cortim tablets » à 200 francs Cfa chez le marchand ambulant du village, Amath Ségnane. Cependant, elle précise que c’est dans le seul but de soigner les boutons apparus sur le corps de son fils qu’elle s’est entêtée de lui faire boire le produit.  Arrêté,  le marchand ambulant reconnait les faits et mettre le lieu où sont gardés ses produits. Il a été déféré hier au parquet de Kaolack au terme de sa détention légale. La gendarmie a ouvert une enquête pour y voir plus clair. Quant au corps sans vie du garçon, il a été transféré à l’hôpital régional de Kaffrine pour les besoins de l’autopsie. 

Doudou Djigo

Mercredi 19 Août 2015 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter