Fausse alerte à la bombe aux Almadies: Jean Jacques Badiane libre



Fausse alerte à la bombe aux Almadies: Jean Jacques Badiane libre
Jean Jacques Badiane n’est pas l’auteur du coup de fil annonçant une bombe, au siège de la Banque of africa (Boa). C’est ce qui ressort de l’enquête de la Section de Recherche (SR). Ainsi, il a été purement et simplement relâché, après avoir été interpelé, pour vérification.   L’enquête des gendarmes a confirmé ses dires. La ligne d’où l’alerte a été émise lui appartenait mais, il avait résilié son abonnement, depuis des lustres.


 
Ces faits ont été confirmés par les réquisitions faites auprès des opérateurs de téléphonie.  Jean Jacques Badiane est ainsi retourné chez lui à Thiès sans être inquiété. Toutefois les enquêteurs sont sur plusieurs pistes pour découvrir l’auteur de l’appel. Un individu avait appelé à deux (2) reprises au Siège de la Boa pour annoncer la présence d’une bombe qui devait exploser « dans trente minutes ». Mais, aucune bombe n’a été retrouvée, malgré les fouilles, des forces de l’ordre, rappelle "Libération".
 


Lundi 16 Mars 2015 - 10:44




1.Posté par Leuk le 16/03/2015 11:24
C'est des tentatives d'intimidation visant notamment le PDS et ses Alliés en direction du 23 mars prochain, jour du verdict du procès truqué de Karim Wade devant leur CREI.

Ils ont déja mis au gnouf Mamadou Lamine Massaly, arbitrairement !
Ensuite ils cognent sur Bathie Seras

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter