«Faux et usage de faux en écriture au sommet de l’état »: Horizon Sans Frontières actionne le Procureur contre Souleymane Jules Diop



Horizon Sans Frontières demande ni plus ni moins qu’au Procureur de s’autosaisir sur le cas de faux et usage de faux en écriture dont serait mêlé le Secrétaire d’état chargé des sénégalais de l’extérieur M. Souleymane Jules Diop dans « l’affaire Mbagnick Ndiaye ». L’ouverture d’une enquête donc. Ce, selon Boubacar Seye, pour édifier les sénégalais sur ce scandale car rage ce dernier, « le poste de secrétaire d’état des sénégalais de l’extérieur n’a aucun fondement juridique et si les faits sont avérés, la nomination de Souleymane Jules Diop comme interlocuteur est non seulement une provocation mais une déclaration de guerre à la « diaspora" sénégalaise qui déjà a beaucoup souffert avec ce régime ».
 
 
Pis, Horizon Sans Frontières dénonce « encore une fois l’amateurisme et l’échec de l’état dans le dossier migratoire avec à la fois la nomination d’un Ministre, d’un Secrétaire d’état et d’une Direction ». Rien d’autre qu’ «une cacophonie sur les prises de décisions », tance l’organisation selon qui,  « ce schéma n’est rien d’autre qu’une façon d’utiliser les sénégalais de l’extérieur comme grenier politique en perspective des échéances électorales de 2017».
 
 
Dès lors, Boubacar Seye et Cie demandent au Président de la République du Sénégal de « rectifier le tir avant qu’il ne soit trop tard avec la mise en place d’un super Ministère en charge des migrations internationales et de l’intégration et de mettre fin à cette gestion clanique, clientéliste et partisane pour tant décriée dans notre cher Sénégal ». la condition étant « l’implication des sénégalais de l’extérieur (gros bailleurs de l’état du Sénégal) doit être le socle de développement de notre pays et la base d’un fondement solide pour un Sénégal émergent », note le communiqué parvenu à notre rédaction. 


Jeudi 24 Juillet 2014 - 17:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter