Fc Barcelone : Piqué suspendu 4 matchs

Si le FC Barcelone a tout tenté pour défendre son joueur, Gerard Piqué sera tout de même suspendu 4 matches pour avoir insulté violemment un arbitre assistant.



Fc Barcelone : Piqué suspendu 4 matchs
La nouvelle vient de tomber ! Malgré l’appel du FC Barcelone  pour tenter d’alléger la peine de Gerard Piqué, et les excuses de ce dernier pour se dédouaner de son comportement, le défenseur espagnol est lourdement sanctionné par la commission de discipline de la fédération espagnole.
Finalement, la sanction privera Luis Enrique de son joueur pour les 4 premiers matches de championnat, dont le choc contre l'Atletico Madrid lors de la troisième journée. Mais la sanction aurait pu être plus lourde pour Piqué, qui risquait entre quatre et douze matches de suspension, et s'en tire finalement bien.
Rappel des faits
Les faits se sont déroulés cette semaine. Alors que les Blaugrana tentaient de remonter leur handicap de quatre buts concédés au match aller en Supercoupe d’Espagne contre l’Athletic Bilbao (victoire 4-0 à San Mamés des basques), la tension est montée sur le terrain du Camp Nou. Outre le score qui a offert la victoire à Bilbao après le nul en Catalogne (1-1), les médias ont également concentré toute leur attention sur l’attitude de Gerard Piqué, qui s’est illustré de la pire des manières.
Une nervosité certaine qui a éclaté à la 57ème minute suite à un hors-jeu basque non sifflé et qui a mis hors de lui le défenseur, qui a été dire ce qu'il pensait au juge de touche en lui assénant : "Je chie sur ta p*** de mère".
L’insulte lui a naturellement valu une expulsion directe. A dix, ses partenaires n’ont pas été capables de s’imposer (1-1) au Camp Nou, brisant les rêves de sextuplé du club catalan.
Le lendemain du match, Piqué avait en vain tenté de se justifier sur son compte Twitter, déclarant :  "Je veux m'excuser parce que mon attitude envers l'arbitre de touche n'était pas correcte. C'était un match avec beaucoup de tension et où il y avait beaucoup d'enjeu." Toutefois dans son texte publié, le champion d'Europe avait nié avoir proféré les insultes consignées dans le rapport d'après match de l'arbitre principal, Velasco Carballo.

Goal.com

Doudou Djigo

Mercredi 19 Août 2015 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter