Fermeture Comptes bancaires des Wade : le « coupable » qui pourrait en faire de même pour le président Sall connu



Fermeture Comptes bancaires des Wade : le « coupable » qui pourrait en faire de même pour le président Sall connu

La nouvelle ayant fait le buzz la semaine dernière. Les Wade dans la tourmente. En plus des déboires judiciaires, les comptes bancaires de l’ancienne famille présidentielle du Sénégal domiciliés à la Société Générale vont être fermés. Le président sortant Wade, son épouse et leurs enfants Karim et Sindiély ont même reçu des correspondances leur notifiant la fermeture. Le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane saisi par le président Sall lui-même pour rouvrir les dits comptes avait donné des assurances fermes au président sortant que les « choses allaient s’arranger ». Mais, il n’en fut rien du tout. Ce qui avait fait dire aux proches de Wade que la « décision était prise à la demande du régime en place, livre le journal « L’As » qui voit plutôt « derrière cette décision brutale et surprenante la main de l’Union Européenne » qui ne veut plus de « personnes politiquement exposées, de politiques et d’anciens dictateurs chez elle. 

Des "termes de références" que des banques se sont "appropriés et commencés à appliquer" à l'encontre de "certains responsables politiques africains" notamment dans la Principauté de Monaco où la plupart des comptes bancaires des dirigeants du continent noir, présidents en exercice ou déchus ont été fermés, poursuit la source qui précise "ce n'est pas la personne de Wade qui les intéresse. Il ne serait pas pas étonnant que Macky Sall soit frappé par cette mesure à l'avenir. Ils ne veulent plus de politiques chez eux" selon une voix autorisée qui laisse entendre qu'il est dorénavant "plus facile pour une personne lambda" d’ouvrir un compte à Paris qu’"une personne politiquement exposée"


Mercredi 24 Juillet 2013 - 10:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter