Fespaco 2009: ouagadougou dans l'effervescence!

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, parée d’affiches et de banderoles, vit dans l’ambiance de la 21-ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco) qui s’ouvre samedi, mais des problèmes d’organisation se font déjà jour alors que les festivaliers continuent d’affluer.



Photo: ananzie.net
Photo: ananzie.net
Vendredi matin au siège du Festival, les journalistes, venus s’occuper de leurs badges d’accréditation, étaient les plus visibles, tandis que dans la même enceinte des stands se mettaient en place pour accueillir des exposants.

Les différents interlocuteurs des participants (réalisateurs, journalistes, entre autres) étaient assaillis de demandes liées notamment au programme du Fespaco, un document encore indisponible à moins de 24 heures de l’ouverture officielle de la manifestation. D’ailleurs, le quotidien Le Pays se demandait, dans son édition du jour, si les différentes commissions réussiront à satisfaire toutes demandes.

Les hôtels et auberges sont, depuis plusieurs jours, dans cette ambiance et affichent presque tous complet. Les commerçants, marchands, taxis profitent de l’aubaine. Le tout sous la canicule (entre 35 et 40 degrés) et sous un épais brouillard qui se lève de quartiers périphériques.

La 21-ème édition du Fespaco, qui marque son 40-ème anniversaire, s’ouvre samedi à 8 heures par une parade dans les artères de la capitale burkinabé, le baptême de la Rue Sembène Ousmane à Ouaga 2000 (9heures), le lancement du Marché international (11 heures au SIAO). Ces manifestations vont précéder l’ouverture officielle prévue à partir de 17 heures au Stade du 4-Août.

Le programme de la première journée prévoit aussi, à partir de 21 heures, un gala des 40 ans du Fespaco au cours duquel il y aura une rétrospective des Etalons (vainqueurs du Grand Prix) ponctuée de témoignages de cinéastes. Le même jour, de 0 heure à 3 heures du matin, le ministre des Sports et des Loisirs préside l’ouverture des ‘’Nuits musicales’’ du Festival qui seront organisées tous les soirs à la Place de la Nation.

Les projections de films débutent dimanche, journée au cours de laquelle il est prévu la traditionnelle cérémonie de libation (en hommage aux disparus), l’inauguration de la colonne des étalons, de l’exposition sur Sembène Ousmane ainsi qu’une veillée d’hommage au cinéaste sénégalais disparu.

Le colloque du Festival, qui porte sur le thème ‘’Cinéma africain, tourisme et valorisation des richesses patrimoniales’’ s’ouvre mercredi à 15 heures à l’Immeuble du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Plusieurs autres manifestations (débats, forum, décorations, défilé international de mode, assemblée générale de la Fédération panafricaine des cinéastes) sont programmées en marge des projections de films qui, elles, se dérouleront tout au long de la journée.


APS

Vendredi 27 Février 2009 - 19:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter