Festival des Tambours du Sahel : La culture au service de l’intégration.

Après huit années de pause, le festival des tambours du Sahel va reprendre son envol cette année, du 22 au 24 janvier à Dakar. C’est ce qu’a révélé son organisateur Léopold Sédar Lo. Ce dernier, est revenu sur les motifs de la pause de ce festival dont la première édition avait été tenue en 2008.



Festival des Tambours du Sahel : La culture au service de l’intégration.
«Cette année, le festival des tambours du Sahel va se tenir. Et ce, malgré les maigres moyens dont nous disposons », a d’emblée déclaré Léopold Sédar Lo, hier, lors de sa conférence de presse. Selon lui, si le festival a connu huit ans d’interruption, c’est parce que les moyens lui faisaient défaut.

Mais le natif de la Médina est décidé, pour que désormais, cet événement se produise tous les ans car, étant un vecteur d’intégration : «Nous avons choisi l’art pour participer, à notre manière, à l’intégration africaine. Et c’est pourquoi nous n’avons plus le droit de rester des années sans son organisation ».

L’artiste qui vit actuellement en Allemagne a aussi révélé que le festival de cette année sera l’occasion de rendre hommage à un «digne fils de la Médina », feu Papa Samba Ndir, qui, déclare-t-il, «passait tout son temps à aider les jeunes de son quartier».

Et c’est dans ce registre que M. Lo veut s’inscrire. En effet il informe que «ce festival est en même temps une façon de venir en aide aux jeunes artistes, leur permettre de s’exprimer et de se faire voir ».  

Le festival va se tenir à la rue 6x19 à la Maison de la Culture Douta Seck.
 

Ousmane Demba Kane

Mardi 19 Janvier 2016 - 14:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter