Fête de la musique, trentième !

On l’attend en France comme on attend l’été, chaque année, depuis bientôt trente ans. Ce 21 juin 2011, la Fête de la musique est placée sous le signe des cultures musicales ultramarines, dans le cadre de l’Année de l'Outre-mer. Retour sur une belle initiative reprise aujourd'hui aux quatre coins du globe.



Fête de la musique, trentième !
La Fête de la musique est née en France le 21 juin 1982 à l’initiative de trois hommes. Jack Lang, alors ministre de la Culture, Christian Dupavillon, conseiller aux évènements, et Maurice Fleuret, Directeur de la musique. Après une enquête sur les pratiques culturelles des Français, ils prennent conscience que plusieurs millions de personnes possèdent un instrument de musique, et qu’un jeune sur deux joue en amateur. Idée folle ou coup de poker, ils décident de créer une fête, laïque, célébrant la diversité et la liberté, et dont chacun serait l’acteur. La musique est l’art de la rue, et pour la fêter, un slogan s’impose : "Faites de la musique".

Dans les prisons et les hôpitaux

Chaque année depuis 1982, le jour du solstice d’été, a lieu la plus grande manifestation populaire gratuite, ouverte à tous les styles et à tous les âges. La Fête de la musique fait tomber les barrières, favorise les échanges, se fraye un chemin jusque dans les hôpitaux ou les prisons, et démocratise l’accès au pratiques artistiques en rassemblant les gens. Depuis quelques années, sous l’impulsion des pouvoirs publics français, elle franchit les frontières, et s’installe aux quatre coins du monde.

La Fête de la musique est devenue une belle occasion de promouvoir la culture et les artistes français à l’étranger. Après avoir conquis la Belgique dès la deuxième édition, on la retrouve aujourd’hui dans une centaine de pays, et pour la première fois cette année à Vancouver, Lisbonne, Rio de Janeiro et Chicago. Rescapée des dérives commerciales des concerts géants sponsorisés dans les années 1990, elle reprend ses droits en France, et retrouve son âme à chaque édition sous un thème différent. Ce 21 juin 2011, la diversité des musiques d’Outre-mer est à l’honneur, des gwokas guadeloupéens aux biguines martiniquaises, en passant par les maloyas réunionnais ou autres tamures polynésiens.
Notre sélection express

A Paris

Dans les Jardins du Palais Royal, le ministère de la Culture et de la Communication organise un concert gratuit, intitulé Musique des trois océans. Après une après-midi autour du bassin au son du gospel créole de Gospel Forever, des ukulélés hawaïens de Hula Serenaders et des rythmes guadeloupéens et martiniquais, la fête prendra son essor sur la grande scène à partir de 19 heures avec une création originale autour de la percussion menée par Dédé Saint-Prix (Martinique). Se produiront ensuite sur scène au cours de la soirée : Baco (Ile de Mayotte), Tyssia (Nouvelle-Calédonie), Erik (Guadeloupe), Valérie Loury (Martinique), Davy Sicard (Ile de la Réunion), et Malavoi (Antilles).

A Bruxelles

Accessible à tous, une émission spéciale de Taratata (France 2) sera enregistrée en direct sur la place des Palais, en plein centre de la capitale belge. Avec Julien Doré, Louis Bertignac, Asa, Yael Naim, Brigitte, Tété, Nolwenn Leroy, Yannick Noah, Sexion d’Assaut, La Fouine, Martin Solveig, Christophe Maé ainsi que les Belges Selah Sue et Stromae.

A New-York

Central Park accueillera la 5ème édition du Summerstage Festival. Avec des concerts de Ben l’Oncle Soul et de Catherine Ringer (Rita Mitsouko), ainsi que la projection d’un documentaire-hommage réalisé par Pascal Forneri autour des interprètes féminines de la musique de Serge Gainsbourg.

Et ailleurs…

De nombreux artistes français se produiront à travers le globe : Bernard Lavilliers au Caire (Egypte), JP Nataf à Londres (Royaume-Uni), Les Blérots de Ravel à Beyrouth (Liban)… A Abidjan (Côte d’Ivoire) et Dakar (Sénégal), des scènes seront ouvertes à la jeune création, pour qu'artistes amateurs et professionnels partagent leur amour de la musique.

Source: Rfi


Mardi 21 Juin 2011 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter