Feu Abdoulaye Ndiaye : Parcours d’un des «libérateurs» de la France

Sous l’égide du Commandant à la retraite El Hadj Kantara Koulibaly, les descendants de feu Abdoulaye Ndiaye ont organisé ce matin une visite du Musée des Forces Armées. Cette occasion a été saisie par le représentant de la famille Ndiaye pour retracer le parcours élogieux de leur aïeul qui s’est battu à côté de l’armée française.



Feu Abdoulaye Ndiaye : Parcours d’un des «libérateurs» de la France

Enrôlé dans l’armée française le 05 janvier 1916, feu Abdoulaye Ndiaye, né en 1887 à Saint-Louis, est envoyé en zone de combat où «il s’est illustré avec bravoure et a réalisé de hauts faits d’armes. Il a fait l’objet de plusieurs blessures à son poste de de combat», a tenu à rappeler le commandant à la retraite El Hadj Kantara Koulibaly.
 

Ce dernier s’exprimait en marge de la visite du Musée des Forces armées pour commémorer la mémoire de leur grand-père qui a pris part à la première guerre mondiale. Poursuivant, Cdt Koulibaly indique que  sa posture lors de la grande guerre lui a valu de recevoir des distinctions telles que la médaille de la Croix de guerre avec palme, la médaille Militaire, la médaille d’Orient, celle de la Grande guerre, la médaille de Chevalier d’honneur, entre autres.
 

Précurseur de l’Association des mutilés de guerre, Feu Abdoulaye Ndiaye a été désigné par le chef de l’Etat, comme l’un des parrains de la prochaine journée du Tirailleur, et une statue qui lui est dédiée trône actuellement dans la salle des «Hauts faits d’armes» du Musée des Forces armées sénégalaises.
 

Abdoulaye Ndiaye a tiré sa révérence le 29 octobre 1961 à l’âge de 74 ans et repose actuellement au cimetière musulman de la Corniche-ouest.


Ousmane Demba Kane

Samedi 19 Août 2017 - 20:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter