Fifa: Warner promet un déballage

L'ancien vice-président de la Fifa, Jack Warner, a déclaré lors d'une intervention à la télévision qu'il va revéler aux enquêteurs tout ce qu'il sait sur les pratiques de corruption à la Fifa.



M. Warner, figure-clé dans le scandale qui continue de se ramifier, a déclaré qu'il a remis des documents aux juges, détaillant les liens entre lui-même, la Fifa, le mode de financement de la Fifa et les élections de 2010 à Trinité et Tobago.
M. Warner, figure-clé dans le scandale qui continue de se ramifier, a déclaré qu'il a remis des documents aux juges, détaillant les liens entre lui-même, la Fifa, le mode de financement de la Fifa et les élections de 2010 à Trinité et Tobago.

M. Warner, qui affirme craindre pour sa vie, indique qu'il dispose d'informations impliquant des officiels de la Fifa dans une tentative d'influencer les élections générales de 2010 dans son pays natal de Trinité et Tobago.

L'ancien vice-président figure parmi les 14 personnes visées par les poursuites judiciaires pour racket et corruption engagées par la justice américaine.

Chuck Blazer, un autre officiel influent de la Fifa devenu témoin-clé dans l'enquête américaine, a admis avoir accepté des pots-de-vin, comme le revèlent les notes retranscrites d'une audition de l'intéressé datant de 2013.

Jack Warner, 72 ans, s'est retiré en 2011 de toutes les activités liées au football et il a été contraint plus tard à demissionner de son poste de Ministre de la sécurité de Trinité et Tobago, en raison d'une enquête pour fraude.

M. Warner, figure-clé dans le scandale qui continue de se ramifier, a déclaré qu'il a remis des documents aux juges, détaillant les liens entre lui-même, la Fifa, le mode de financement de la Fifa et les élections de 2010 à Trinité et Tobago.

Il soutient que Sepp Blatter est lui-même impliqué dans les transactions.


BBC Afrique

Jeudi 4 Juin 2015 - 13:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter