Fin de la défécation à l'air libre dans le département de Goudiry



Fin de la défécation à l'air libre dans le département de Goudiry
Du 22 Mai 2014 au 27 Mai 2014, le Fonds mondial pour l'Assainissement accompagné de l'agence de mise en œuvre MSA ont participé aux journées de célébration de Fin de la défécation à l'air Libre (FDAL) dans diverses communautés rurales de Goudiry, soit 46 villages au total. Ces célébrations constituent notamment l'atteinte des objectifs assignés dans la cadre du programme : la construction et de l'entretien des latrines, le lavage des mains au savon aux moments critiques, la gestion des ordures et le vidange des fosses septiques. Un ensemble de bonnes pratiques complémentaires et nécessaires pour la santé des populations et surtout des enfants de moins de 5 ans.

Suivant la coordonnatrice du programme GSF/Sénégal, Mme Adama Dogue, « ces célébrations consacrent la prise de conscience par les populations de la nécessité d'adopter des comportements sains pour leur bienêtre en appliquant de manière systématique le paquet hygiène, objet de la sensibilisation ». « Et ces sketchs réalisés par les communautés au cours de ces célébrations montrent le degré de compréhension et d'adoption des messages reçus » ajoute-t-elle.

Les résultats atteints dans la région de Goudiry à travers les actions de sensibilisations de l'agence de Mise en œuvre MSA sont de l'ordre de 187 villages (soit 6591 ménages) sensibilisés et ayant pris la ferme résolution d'adopter des comportements d'hygiène et d'assainissement sains.

Un résultat salué par les autorités locales. Ces dernières voient à travers les actions du programme GSF un moyen d'atteindre aussi bien les objectifs de l'Etat que les OMD en matière d'hygiène et d'assainissement.

Une nouvelle donne qui, suivant les populations a permis de réduire de manière considérable la fréquentation des centres hospitaliers avec la réduction des maladies diarrhéiques chez les enfants.

Depuis le démarrage des activités dans les régions de Tambacounda, Kédougou, Matam et Diourbel, le programme GSF est intervenu dans 626 villages soit 348 612 personnes sensibilisées aux bonnes pratiques d'hygiène et d'assainissement. Parmi ces villages, 282 ont été déclarés FDAL par un comité de suivi-évaluation intégrant les services déconcentrés et la Direction de l'Assainissement. Ces villages FDAL ont construit un total de 8531 latrines et mis en place 20 000 dispositifs de lavage des mains au savon. Pour accompagner et pérenniser ce changement de comportement, 537 comités ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté) ont été créés et 231 artisans locaux formés en technologie d'assainissement.

Dépéche

Vendredi 30 Mai 2014 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter