Fin du sommet Etats-Unis/Afrique

Le président américain Barack Obama a annoncé un soutien supplémentaire à la force de l'Union Africaine en Somalie et en Centrafrique lors de la conférence de pressede clôture jeudi soir.



Barack Obama souhaite promouvoir la bonne gouvernance
Barack Obama souhaite promouvoir la bonne gouvernance

Barack Obama a de nouveau évoqué les différentes sessions tenues pendant les trois jours du sommet.

A savoir: la corruption, la sécurité alimentaire, le changement climatique ou encore le trafic d'espèces sauvages.

Le chef d'état américain a insisté pour que le progrès en Afrique se fasse avec les jeunes et les femmes dont le respect des droits doit être garanti sur le principe de l'égalité.

Il a dit s'être mis d'accord avec les présidents africains sur ce point, tout comme sur celui de la bonne gouvernance, de la promotion de la démocratie et de la liberté de la presse.

L'AGOA au-delà de 2015

Sur le plan économique, les dirigeants africains ont accepté, selon Barack Obama, de s'investir pour renforcer le commerce intra africain, alors le congrès américain entend travailler pour le rallongement de l'AGOA (l'accord de libre-échange entre les Etats-Unis et le continent africain) au-delà de 2015, un programme qui a permis aux pays africains qualifiés de gagner de l'argent, a-t-il ajouté.

Concernant le virus Ebola, le président américain a déclaré que la maladie était contrôlable. Washington a envoyé des urgentistes en Afrique de l'Ouest et compte également débloquer une aide de 4 milliards de dollars.

Néanmoins, Barack Obama s'est montré prudent quant à l'opportunité d'envoyer un traitement expérimental pour soigner le virus Ebola.

En guise de conclusion, le président Barack Obama a souhaité la tenue d'autres sommets Etats Unis-Afrique dans le futur.

Source : BBC Afrique 



Jeudi 7 Août 2014 - 08:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter