Finale 400m Dames: Amantle Montsho perd son titre sur le fil



Finale 400m Dames: Amantle Montsho perd son titre sur le fil
La Britanique d’origine nigériane, Christine Ohuruogu a été sacrée championne du monde du 400m, lundi 12 août 2013 au stade Loujniki de Moscou. Elle a décroché un deuxième titre mondial, quatre ans après celui d'Osaka en 2007 en s’imposant en 49''41 devant le Botswanaise Amantle Montsho, tenante du titre. Les deux femmes ont été départagées au millième près. La médaille de bronze est revenue à la Russe Antonina Krivoshapka (49''78).
 
«Je crains beaucoup l’expérience de Ohuruogu», avait averti Anthony Koffi. Le coach de Amantle Montsho ne savait pas si bien dire. Puisque la finale du 400 mètres Dames qui s’est disputée hier, lundi 12 août 2013, au stade Loujniki de Moscou, s’est jouée sur l’expérience.

Première jusqu’au dernier centimètre de la course, la championne du monde de Daegu en 2011, Amantle Montsho, s’est vue piquer de justesse la médaille d’or par la Britannique d’origine nigériane, Christine Ohuruogu.
Avec un chrono de 49 sec 41 pour chacune des deux Dames, la championne olympique en 2008, s’est vue attribue la première place au millimètre près (0,247 de temps de réaction pour Ohuruogu contre 0,273 pour Montsho). Cerise sur le gâteau, elle bat en même temps le record national d’Angleterre.

Groggy, Amantle Montsho n’avait que ses yeux pour pleurer en se posant des questions comment elle a pu rater une telle course qu’elle a pourtant menée et contrôlée de bout en bout.

En tête de la Diamond League, elle manque ainsi une belle opportunité d’égaler le record de Caty Freeman qui avait remporté les championnats de championne du monde en 1997 et 1999.

Pourtant Christine Ohuruogu, l’avait averti lors de la 4ème  étape  de la Diamond League. Vainqueur des étapes de Doha (10 mai), de New-York (25 mai), d’Eugène (1er juin) et de Rome (6 juin), dont les trois premières face à  Christine Ohuruogu, Montsho s’était inclinée face à la Britannique.

Devant son public, l’athlète anglaise d’origine nigériane a tenu bon en remportant la victoire encore sur le fil. Elle a récidivé hier soir pour décrocher le titre de championne du monde et anéantir la seule chance de médaille du CIAD.


source: Sudonline



Mardi 13 Août 2013 - 10:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter