Finale basket féminin (SLBC-DUC : 68-56): Les Saint-Louisiennes signent le doublé

Le saint Louis basket a remporté hier, dimanche 24 juillet au stadium Marius Ndiaye, le championnat national en s’imposant devant le Duc (68- 56). Après avoir enlevé la Coupe du Sénégal les Saint Louisiennes ont conservé leur titre de champion et réaliser leur deuxième doublé de leur histoire après celui de la saison 2008.



La ville de Saint Louis est devenue la place forte du basket sénégalais avec le sacre de Saint Louis Basket club lors de la finale du play off disputée hier, dimanche au stadium Marius Ndiaye. Les saint Louisiennes se sont imposé devant le Dakar université club sur la marque de 68 à 56. Les protégées de Birahim Gaye ont dû hausser d’un ton leur jeu pour venir à bout d’une équipe du Duc qui a d’emblée mis la gomme dans le premier temps.

S’appuyant sur une bonne défense de zone, sa meneuse Mariétou Diarra donne le ton, multiplie les pénétrations et permet au Duc de prendre les devant dés le premier quart temps. (19-15) Devancé, au score le Saint Louis basket club ne s’en porte pas mieux et donne même des signe de fébrilité. C’est le moment choisi pour Fatoumata Diango de se mettre en évidence dans les tirs primés qu’elle excelle mais aussi de permettre à son équipe de prendre une bonne marge (29-15. 5e).

Sous l’impulsion de son « sixième homme », Diarry Diouf, Saint Louis basket club retrouve de l’allant en attaque et refait une bonne partie de son retard à la pause (34 à 30). A la reprise, le Duc tient à bonne distance Ndéye Séne et ses équipiers dont la maladresse est encore rédhibitoire. Pas pour longtemps puisque le Saint Louis basket va trouver la bonne carburation au terme du troisième quart –temps. Ndeye Séne retrouve ses sensations dans les tirs à long distance et redonne l’avantage à son équipe à la fin du 3e quart temps (40-41).

Un maigre pécule que les protégées de l’entraîneur vont conserver pour le porter à 9 points (49- 54. 5e) grâce à un jeu de contre attaque rondement menées Fatou Dieng, Ndéye Séne et Diarry Diouf (14 points) et une bonne présence du pivot Ramata Daow. Larguées à 11 points -62 à 52. 5e), Fatoumata Diango et autre Ndéye Fall ne se relèvent pas et plient sur la marque de ( 68 à 52). C’est le deuxième doublé de l’équipe saint-Louisienne après celui réalisé en 2008. Avec 25 points à son compteur, Ndéye Séne s’adjuge du trophée de la meilleure marqueuse de la finale. Sa coéquipière Fatou Dieng devient la meilleure joueuse de la finale. Quant au Duc, elle se console du trophée de la joueuses fair- play qui est revenue à Fatoumata Diango (19 points).
Omar DIAW (Sud quotidien)


Lundi 25 Juillet 2011 - 12:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter