Finale coupe du roi: le Real rencontre l'Athlético dans la désunion, l'heure du club colchonero a-t-elle sonné?

Sans victoire contre le Real Madrid depuis 14 ans, l'Atlético a l'occasion de battre son voisin lors de la finale de la Coupe d'Espagne (21h30). Désunie, la Maison blanche craque de toutes parts.



Finale coupe du roi: le Real rencontre l'Athlético dans la désunion, l'heure du club colchonero a-t-elle sonné?
«Nous voulons entrer dans l’histoire du club. Les gens en ont marre d’entendre cette rengaine de la malédiction. C’est le bon moment pour arrêter tout ça.» Gabi, milieu de 29 ans historique de l’Atlético, sait de quoi il parle. Depuis 14 ans, le club colchonero n’a plus battu le Real Madrid. Ce vendredi soir, il a une nouvelle occasion de le faire lors d’une finale de Coupe d’Espagne à Santiago-Bernabeu. En 1960, 1961 et 1992, il a déjà battu son voisin dans son propre stade pour s’octroyer cette compétition. Depuis, plus rien ou presque. Mais l’état dans lequel se trouve la Maison blanche a de quoi donner de l’espoir à l’Atlético.

L'Atlético et l'esprit des finales européennes

«Avant les finales contre Bilbao (en Europa League 2011-2012) et contre Chelsea (en Supercoupe d'Europe- ces deux finales ayant été remportées par l'Atletico), on ne nous donnait pas favoris. (…) Sur un match, tout peut arriver. Lors d’une finale, les deux équipes ont une certaine pression», a rappelé Diego Simeone, dont les troupes ont été battues deux fois par le Real cette saison en Liga (0-2, 1-2). La pression, le Real l’a peut-être encore plus après avoir laissé le titre de champion au Barça et avoir été éliminé de la C1 par le Borussia Dortmund en demies.

Mourinho, qui retourne à Chelsea, ne s'est pas présenté devant les médias !

«Si nous perdons, ce sera un terrible échec au niveau des titres, n’a pas hésité à déclarer Sergio Ramos en conférence de presse. Sauver la saison ? Je ne sais pas. Il faut juste bien la terminer. Perdre, cela arrive. Mais il faut toujours le faire avec la bonne attitude.» Un discours pas si étonnant que ça de la part d’un joueur d’un Real chancelant. José Mourinho, qui ne s’est pas présenté devant les médias à la surprise générale, va s’en aller à Chelsea. Et personne au Real ne semble vouloir se battre pour lui offrir un dernier titre en guise de cadeau d’adieu. L’Atlético peut en profiter.


avec Francefootball


Vendredi 17 Mai 2013 - 16:40




1.Posté par nikiza le 17/05/2013 21:03 (depuis mobile)
pour les funs de real madrid bonne chance du coupe du roi et aussi le départ du manageur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter