Finales NBA - San Antonio Spurs Vs Miami Heat : L’heure de la revanche a sonné



Finales NBA - San Antonio Spurs Vs Miami Heat : L’heure de la revanche a sonné
Un an d'attente. Un an qu'ils ressassent ce tir assassin de Ray "Jesus" Allen alors que le titre leur tendait les bras. Un an que les joueurs et les fans des Spurs espèrent retrouver le Heat pour effacer la cruelle défaite des finales 2013 .
Miami et San Antonio disputent dans la nuit de jeudi à vendredi (à 3 heures du matin) le premier match des finales NBA 2014. Dans ce duel au sommet entre deux équipes que tout oppose, les Spurs auront l'avantage de disputer les deux premiers matchs à domicile grâce à leur meilleur bilan en saison régulière. Pour nous Frenchies, incorrigibles chauvins, cette série sera l'occasion de suivre les performances de Boris Diaw, à la poursuite de son premier titre, et de Tony Parker, qui tentera de décrocher le quatrième trophée Larry O'Brien de sa carrière.
Les Spurs, qui comptent quatre titres à leur palmarès, vont disputer la finale NBA pour la sixième fois de leur histoire, alors que le Heat tentera de décrocher un troisième titre consécutif, le fameux "Three Peat", après être devenue la troisième équipe après les Boston Celtics (10 finales de suite entre 1957 et 1966) et les Los Angeles Lakers (de 1982 à 1985) à disputer quatre finales consécutives.

La revanche
Personne, à Miami comme à San Antonio, n'a oublié ce fameux match du 18 juin 2013. Alors que les Spurs menaient de cinq points (89-94) à 28 secondes de la fin de la sixième manche sur le parquet de Miami, LeBron James ramenait les siens sur un tir primé, à 20 secondes du buzzer, avant que Ray Allen ne rentre un trois points venu d'ailleurs pour arracher l’égalisation, et la prolongation. La suite est connue : le Heat remporte ce match, le suivant et donc son deuxième titre consécutif (4-3) au terme d’une finale aussi passionnante que cruelle pour les Spurs. "Nos gars ont grandi grâce à cette défaite de l’année dernière. Ça demande beaucoup de courage. Je suis vraiment fier d’eux et encore plus content pour eux", a martelé l'entraîneur des Spurs Gregg Popovich. 
Aux yeux de "coach Pop", le cru 2014 des Spurs est meilleur que celui de 2013 : "On n'a plus de profondeur de banc, Kawhi Leonard a mûri, les joueurs ont grandi grâce à cette défaite si dure à accepter, a-t-il insisté. Tim Duncan, qui était passé à côté de sa finale en 2013, est encore plus impatient que son entraîneur à l'idée d’affronter Miami : "On est prêt pour les rencontrer. On pourra se servir de l’expérience de l’an dernier. On va regarder des vidéos. On a encore ce goût amer dans la bouche". LeBron James, lui, s’est montré plus direct : "Ils (les Spurs) ne nous aiment pas. C’est sûr. Je peux le sentir dans les déclarations de Timmy (Duncan). Ils nous voulaient, ils nous ontLes deux équipes ont leurs sources de motivation. Ils ont les leurs. Nous avons les nôtres. Que le meilleur gagne".

Lemonde.fr

Vendredi 6 Juin 2014 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter