Financement Libyen à Sarkozy: ATT récuse la piste malienne.

Interrogé à Dakar par des juges Français, l’ancien président de la République du Mali a nié l’existence de présumé financement libyen à l’endroit de Nicholas Sarkozy pour les besoins de sa campagne à l’élection présidentielle française de 2007. Amadou Toumani Touré entend ainsi laver son pays de tout soupçon dans cette affaire.



Financement Libyen à Sarkozy: ATT récuse la piste malienne.
Amadou Toumani Touré (ATT) nie toute implication de son pays dans l’affaire du financement par les Libyens de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. C’est en substance cette réponse que l’ancien président de la République du Mali a servi aux juges français venus l’interroger à Dakar, nous livre nos confrères de «Libération».

ATT, entendu comme témoin dans cette affaire a été interrogé suite au témoignage de Jacques Dupuydauby.  Ce dernier avait soutenu qu’une rencontre à laquelle il avait assisté s’était tenue entre Cheikh Amadou Bâ, un proche d’ATT, et Béchir Salah partisan farouche de Kadhafi. Il a été mentionné, lors de cette réunion, d’un financement qui devait passer par le Fonds libyen dont la branche malienne était sous la coupe de Cheikh Amadou Bâ.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 20 Mai 2015 - 10:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter