Financement de l’électricité: La Banque mondiale dénonce la pagaille dans la gestion de l’Aser



Financement de l’électricité: La Banque mondiale dénonce la pagaille dans la gestion de l’Aser
La Banque mondiale, qui gère le financement de l’électricité, est remontée contre l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale (Aser). Elle trouve qu’il y a de la «pagaille» dans la gestion de l’ASER. Cette agence est, selon le journal l’As, l’une des rares agences, au Sénégal, à employer 83 agents. La banque mondiale regrette «le personnel pléthorique, les salaires et les avantages faramineux» qu’il y a dans cette structure. Le quotidien privé nous informe que le personnel de «l’Aser a été porté de 50 à 83».
C’est à cet effet que la banque «a convoqué une rencontre ce lundi 10 octobre «pour mettre de l’ordre dans la gestion de l’Aser», a confié la même source. L’objectif est d’aller vers une compression du personnel de 83 membres dont 16 directeurs et 4 responsables de cellules. Et pour ce faire «il est proposé un nouvel organigramme qui se limite à trois directeurs».

Il est aussi proposé de diminuer «les salaires des directeurs compris entre 1.100.000 et 2.700.000 FCFA».

Tapa Tounkara (Stagiaire)

Mardi 11 Octobre 2011 - 12:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter