Financement du développement : le chef de l’Etat compte sur le FONSIS et le FONGIP pour générer 30.000 emplois directs par an

Innover en matière de financement et de développement, c’est ce qu’envisage le président de la République pour l’année 2013 qui s’annonce. Une création que Macky Sall compte réussir avec le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) et le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP) qu’il a annoncés au peuple sénégalais en ce soir de fin de l’année 2012.



Financement du développement : le chef de l’Etat compte sur le FONSIS et le FONGIP pour générer 30.000 emplois directs par an

 
Les nouveaux mécanismes que sont le FONSIS et le FONGIP « renforceront les capacités d’intervention de l’Etat dans les investissements d’intérêt public et l’appui aux groupements de femmes et de jeunes, aux petites et moyennes entreprises, ainsi qu’aux artisans et exploitants agricoles », signale le président de la République qui ajoute qu’il s’agira en terme, « de générer 30.000 emplois directs par an » et dans l’immédiat, le « recrutement de 5.500 nouveaux agents dans la fonction publique, dès le début de l’année 2013 ».
 
Outre cette mesure, le président élu il y a 09 mois de cela indique que le gouvernement poursuivra sa politique de soutien aux ménages et de lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales. A cet effet, il proclame à la fin du mois de janvier 2013, l’effectivité de la baisse de l’impôt sur les salaires qui se traduira par des gains de « 15.000 à plus de 90.000 FCFA par mois, selon la catégorie sociale ».
 
 
 
 
 
 


Lundi 31 Décembre 2012 - 23:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter