Fins de mise en liberté provisoire: la chambre d’accusation retient Bara Sady et libère ses coinculpés

La Chambre d’accusation a tranché sur les requêtes aux fins de mise en liberté provisoire qui lui ont été soumises hier, jeudi. Pape Alassane Dia, Oumar Diagne et Daouda Ndiaye sont à un pas de de franchir le portail de la prison. Car la Juridiction du second degré a rendu une ordonnance favorable en ce qui les concerne. Sagissant de Bara Sady, les sages ont confirmé l’ordonnance de rejet du juge d’instruction. Thierno Ousmane Sy quant à lui passe mardi prochain.



La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a coupé la poire en deux sur les demande de liberté provisoire formulées par Bara Sady et Cie. En effet statué hier, la juridiction de recours a infirmé l’ordonnance du juge d’instruction du deuxième Cabinet avant d’accorder le tiket de siortie à ses requérants. Oumar Diagne l’ex-conseiller technique de Bara Sady, Daouda Ndiaye, le chef de service des marché et contrats de la société nationale du Port et Pape Alassane Dia, le Direceur commercial de Sentech ont désormais le sésame en poche. Si l’ancien conseiller de Bara Sady et le chef de service des marchés et contrats du Port sont poursuivis pour complicité des chefs d’escroquerie portant sur des deniers publics, des detournements de déniers publics, et de corruption active, le tout portant sur 48 milliards 867 millions de nos francs. Quid maintenant de Bara Sady ? il n’a pas eu la même chance que ses coinculpés. En effet la Cour d’appel a confirmé l’ordonnance de rejet du magistrat d’instructeur.


Selon le journal « L’As », l’ancien conseiller de Wade en nouvelles technologies de l’information et de la communication, Thierno Ousmane Sy passera devant la juridiction du second dgré pour sa demande de mise en liberté provisoire mardi prochain, son dossier est déjà enrôlé.  


Vendredi 25 Avril 2014 - 12:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter