Flagrants délits : Liberté provisoire refusée à Apollinaire Diatta renvoyé au 13 juin



Des étudiants alpagués dans le cadre du dernier épisode des violences universitaires, Apollinaire Diatta est le seul à ne toujours pas être fixé sur son sort. Son dossier renvoyé sans cesse depuis le 27 décembre dernier date de la relaxe pure et simple de ses 22 camarades, l’étudiant devra de nouveau prendre son mal en patience. Au tribunal des flagrants délits ce matin date à laquelle son affaire a été renvoyée le 4 juin dernier, il est de nouveau renvoyé au 13 juin prochain. Mais le juge a toutefois eu le temps de rejeter la demande de liberté provisoire déposée par sa défense.


Apollinaire Diatta est cité dans le fumeux dossier des actes de vandalisme, destruction de biens publics comme le cerveau des dernières violences universitaires à Dakar.


Vendredi 6 Juin 2014 - 17:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter