Flagrants délits: Toussaint Manga et Cie relaxés

Plus de peur que de mal pour les huit (8) jeunes libéraux du Parti Démocratique Sénégalais. Toussaint Manga et Cie viennent de bénéficier de la relaxe pure et simple.



Ils risquaient jusqu'à six (6) mois ferme de prison. Heureusement pour eux, le réquisitoire du Procureur n'a pas été suivi. C'est ainsi que Toussaint Manga, secrétaire général de l'Union des jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) et ses camarades au nombre de sept (7) sont libres. Face au juge des flagrants délits, ils ont bénéficié de la relaxe pure et simple. 


Les jeunes libéraux ont été arrêtés dans le cadre de la manifestation du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR), tenue malgré l'interdiction du préfet de Dakar. C'était samedi dernier, déférés le lundi suivant, les huit (8) ont été placés sous mandat de dépôt. Et le procès annoncé mercredi dernier, s'est finalement tenu ce vendredi, jour de chance pour ces jeunes libéraux. 


Vendredi 6 Février 2015 - 19:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter