Fondation "Servir le Sénégal": Projecteur sur Black Pearl mais ombre sur ses liens avec Mariéme Faye Sall

Marième Faye Sall sous le feu nourri de critiques et quolibets. La subvention qu'elle aurait reçu de Black Pearl, une société attribuée à Karim Wade et ses présumés complices dans le cadre du dossier judiciaire sur l'enrichissement illicite . Un coin du voile se lève sur cette affaire. Une enquête de la gendarmerie fait des révélations sur la constitution de l'entreprise Black Pearl mais l'omerta reste entretenue sur une éventuelle remise de chèque à la fondation de la Première Dame, Marième Faye Sall.



Fondation "Servir le Sénégal": Projecteur sur Black Pearl mais ombre sur ses liens avec Mariéme Faye Sall
Ces derniers jours, la première dame du Sénégal Mariéme Faye Sall n'est guère épargnée par les partisans de Karim Wade en procès devant la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI). Après les soupçons d'enrichissement illicite formulés par l'Association des jeunes marabouts, c'est au tour des Conseils de Karim Wade de demander à la CREI de faire comparaitre la première dame.


Selon eux la première dame a bénéficié de fond provenant de Black Pearl Finance (ex BMCE Sénégal), attribué par le parquet à Karim Wade. A vrai dire, black Pearl Finance n'a aucun lien avec BMCE Maroc depuis 2008. Les enquêteurs sous la houlette du commandant Cheikh Sarr, l'ont formellement démonté.

Selon Libération, tout a été fait par ceux qui ont acheté Black Pearl Finance pour entretenir la confusion. En exécution d'une délégation judiciaire, les enquêteurs de la section de recherches de Dakar ont interrogé Serge Yanic Nana, président de Finance Capital qui fut directeur général adjoint de BMCE Capital.

Il a révélé aux gendarmes que la participation de Bmce Maroc dans Bmce Sénégal, qui deviendra Black Pearl, a été reprise par Finance Com à travers Decrow Sa, constituée à Luxembourg, le 15 décembre 2008, par la Société Universal Stars Llc domicilié aux USA.


Hors le décret, accordant la reconnaissance publique de la Fondation « Servir le Sénégal » a été signé le 18 septembre 2012, suivant la demande de reconnaissance publique introduit le 24 avril 2012. Ainsi, on pourrait dire que la Fondation de la première dame est née bien après la constitution de cette société Bmce Sénégal.


Mercredi 8 Octobre 2014 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter