Fonds de l’entreprenariat féminin : Après Moustapha Diop, Dahibou Seck défie la Cour des Comptes



Hier encore, un autre grief est venu s’ajouter à l’incident entre le ministre délégué chargé de la Microfinance et de la solidarité économique au ministère de la Femme et de la Famille, Moustapha Diop et la Cour des Comptes. Le Directeur du Fonds de promotion de l’entreprenariat féminin, Abdoulaye Dahibou Seck a fait faux bond aux auditeurs de la Commission de vérification des comptes et de contrôle des entreprises publiques qui l’attendaient hier au siège de la Cour des comptes. Ce, après la rencontre avortée de lundi dernier et perturbée par la présence et les insultes du ministre délégué, Moustapha Diop.


La réunion d’hier devait être la première étape pour permettre de relancer le processus devant aboutir au contrôle de la gestion de cet organisme de l’Etat, sert « Lequotidien ». Une dérobade qui n’a pas été du goût des magistrats qui l’ont attendu quasiment toute l’après-midi. Nos confrères ont joint Moustapha Diop et ce dernier leur a précisé qu’il n’était pas informé de la convocation du Directeur du Fonds et qu’il n’y avait pas de raisons qu’Abdoulaye Dahibou Seck refuse de déférer à cette convocation.



Moustapha Diop déclare qu’il va demander au Directeur de déférer dès ce lundi à la convocation de la Cour des comptes.  


Samedi 13 Juin 2015 - 14:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter