Foot-Fracture à une côte: 4 semaines d’indisponibilité pour Djilobodji !

Plus de peur que de mal pour Papy Djilobodji ! Le défenseur sénégalais du Fc Nantes devrait finalement fouler de nouveau les pelouses de la Ligue 1 avant la fin de la saison et aider son club dans la bataille pour éviter la relégation.L’on pouvait craindre le pire quand, à la 24e minute du match Nantes - Ajaccio (2-2), Papy Djilobodji prenait le chemin des vestiaires, en pleurs, la main sur le visage. Victime d’un choc violent avec son gardien dès la 2e minute de la partie, l’international sénégalais avait tenu une vingtaine de minutes avant de céder sous la pression d’une vive douleur au niveau des côtes et du ventre. Pronostic des spécialistes : fracture à une côte, avec d’autres complications à prévoir. Comme une atteinte du foie, pour expliquer les douleurs au ventre. Heureusement, le jeune défenseur des Lions et des Canaris (25 ans) est sorti rassuré du CHU de Nantes où il a été conduit avant la fin du match. La côte cassée est confirmée, certes, mais sans plus. Selon le site officiel du FC Nantes, Djilobodji devra rester «en observation une dizaine de jours». Son retour à la compétition est prévu au plus tard dans quatre semaines. Le 12 avril prochain, il pourra reprendre sa place au sein de la défense nantaise pour mener les siens vers le maintien en Ligue 1. L’absence de Djilobodji, auteur d’une excellente saison jusque-là (26 matches, 3 buts), sera fortement ressentie par le Fc Nantes, 15e au classement (32 points) à l’issue de la 28e journée, qui devra encore prendre une dizaine de points avant la fin du championnat pour assurer sa présence dans l’élite.L’on pouvait craindre le pire quand, à la 24e minute du match Nantes - Ajaccio (2-2), Papy Djilobodji prenait le chemin des vestiaires, en pleurs, la main sur le visage. Victime d’un choc violent avec son gardien dès la 2e minute de la partie, l’international sénégalais avait tenu une vingtaine de minutes avant de céder sous la pression d’une vive douleur au niveau des côtes et du ventre. Pronostic des spécialistes : fracture à une côte, avec d’autres complications à prévoir. Comme une atteinte du foie, pour expliquer les douleurs au ventre. Heureusement, le jeune défenseur des Lions et des Canaris (25 ans) est sorti rassuré du CHU de Nantes où il a été conduit avant la fin du match. La côte cassée est confirmée, certes, mais sans plus. Selon le site officiel du FC Nantes, Djilobodji devra rester «en observation une dizaine de jours». Son retour à la compétition est prévu au plus tard dans quatre semaines. Le 12 avril prochain, il pourra reprendre sa place au sein de la défense nantaise pour mener les siens vers le maintien en Ligue 1. L’absence de Djilobodji, auteur d’une excellente saison jusque-là (26 matches, 3 buts), sera fortement ressentie par le Fc Nantes, 15e au classement (32 points) à l’issue de la 28e journée, qui devra encore prendre une dizaine de points avant la fin du championnat pour assurer sa présence dans l’élite.



L’on pouvait craindre le pire quand, à la 24e minute du match Nantes - Ajaccio (2-2), Papy Djilobodji prenait le chemin des vestiaires, en pleurs, la main sur le visage. Victime d’un choc violent avec son gardien dès la 2e minute de la partie, l’international sénégalais avait tenu une vingtaine de minutes avant de céder sous la pression d’une vive douleur au niveau des côtes et du ventre. Pronostic des spécialistes : fracture à une côte, avec d’autres complications à prévoir. Comme une atteinte du foie, pour expliquer les douleurs au ventre. Heureusement, le jeune défenseur des Lions et des Canaris (25 ans) est sorti rassuré du CHU de Nantes où il a été conduit avant la fin du match. La côte cassée est confirmée, certes, mais sans plus. Selon le site officiel du FC Nantes, Djilobodji devra rester «en observation une dizaine de jours». Son retour à la compétition est prévu au plus tard dans quatre semaines. Le 12 avril prochain, il pourra reprendre sa place au sein de la défense nantaise pour mener les siens vers le maintien en Ligue 1. L’absence de Djilobodji, auteur d’une excellente saison jusque-là (26 matches, 3 buts), sera fortement ressentie par le Fc Nantes, 15e au classement (32 points) à l’issue de la 28e journée, qui devra encore prendre une dizaine de points avant la fin du championnat pour assurer sa présence dans l’élite.
Journal Observateur



Mercredi 12 Mars 2014 - 12:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter