Foot - Ligue des champions Valence vs PSG: "L'histoire contre les stars"

La presse espagnole a multiplié les oppositions entre Valence et le Paris-SG, match qui se jouera dans un Mestalla bouillant ce mardi en 8es de finale aller de la C1 (20h45).



Foot - Ligue des champions Valence vs PSG: "L'histoire contre les stars"
En Espagne, il y a deux religions : le catholicisme et le football. Alors, quand le Pape annonce sa démission et que le Real affronte Manchester United pour un duel glamour en Ligue des champions, il ne reste que peu de place pour le déplacement du Paris Saint-Germain à Valence. Pas une seule accroche en Une de Las Provincias, le quotidien généraliste valencien, sur ce huitième de finale aller de la C1. Il faut se rendre en page... 68 pour apprendre que cette rencontre est celle de « l’espoir contre le glamour ». Finalement, tout le monde y va de son opposition. « C’est l’histoire contre les stars » pour AS tandis que Superdeporte titre « C’est la gnaque contre les millions ». « L’argent ne fait pas le bonheur. Valence défie le projet pharaonique du PSG avec une équipe en forme », poursuit le quotidien sportif de la ville qui lâche un « Passion, sueur et gnaque ! » en tête de page 2.

"Ce sera un Mestalla des grands soirs"


Mestalla a connu par le passé des ambiances bouillantes, notamment contre l’ennemi du Real Madrid. Volcan endormi, le vieux stade devrait entrer en éruption mardi soir pour le sixième huitième de finale de Ligue des champions de son histoire. « Mestalla sera à fond derrière le club pour le match le plus important de la saison », annoncent Las Provincias. « Ce sera un Mestalla des grands soirs, corrobore Superdeporte (SD). Un tifo spectaculaire est préparé par le virage nord depuis deux semaines à raison d’un travail de 15 personnes, 16 heures par jour. 42 000 entrées ont déjà trouvé preneurs et 6 000 autres seront vendues aujourd’hui pour atteindre une affluence historique. » Rappelons que l’enceinte construite en 1923 peut accueillir 52 000 spectateurs.

Rami : « Je suis convaincu qu'on éliminera le PSG. L'argent ne peut pas acheter la cohésion d'équipe par exemple ».

Si les « pétrodollars ne font pas peur », comme l’écrit Sport, la puissance parisienne est tout de même mise en avant. « Ibrahimovic mène un PSG à qui Ancelotti a donné l’assise défensive nécessaire pour en faire un sérieux aspirant au titre », annonce carrément SD, qui a interrogé Adil Rami sur la méthode pour arrêter le Suédois : « Il faut être près de lui mais surtout être très intelligent ». Le défenseur français sera l’un des grands acteurs de cette rencontre, puisque c’est lui qui sera au marquage d’Ibra, auteur de 23 buts toutes compétitions confondues cette saison. « Je suis convaincu qu’on éliminera le PSG. L’argent ne peut pas acheter la cohésion d’équipe par exemple », poursuit Rami cette fois dans Marca qui rappelle que le club parisien est « dessiné pour la gloire » grâce aux « 258 millions d’euros dépensés en deux saisons ». Du coup, les statistiques sont appelées à la rescousse. Le VCF reste sur neuf matches européens sans perdre dans son antre et les clubs français s’y sont toujours inclinés lorsqu’ils sont venus (huit défaites au total).
Source: L'Equipe.fr


Mardi 12 Février 2013 - 15:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter