Foot - Stat des trios MSN, BBC, GKT: Barça en tête sur les trios flamencos

Pendant que le FC Barcelone et son MSN doutent, le Real et sa BBC et l’Atlético et son GKT accélèrent. Analyse comparée.



En réduisant l’écart peu après l’heure de jeu face à Valence ce dimanche, inscrivant ainsi le 500e de sa carrière, Lionel Messi a non seulement stoppé sa série noire après 515 minutes mais a surtout mis fin à 291 minutes de mutisme de MSN – Messi - Suárez - Neymar
– en championnat, le dernier but du trio remontant à la réalisation de Neymar lors du match nul décroché à Villarreal fin mars, dernier point pris par le FC Barcelone en championnat.

•           La série noire de Messi
•           500 buts pour Messi, et la suite ?
•           Griezmann, en toute simplicité
 
La baisse de rendement de son trio coïncide avec la crise de résultats du Barça. À titre de comparaison, lors des quatre journées précédent cette chute, MSN avait inscrit 10 buts, le Barça remporté ses quatre matches. Cette statistique est d’autant plus parlante quand on la compare à celle de deux autres trios, la BBC du Real (Bale, Benzema, Cristiano Ronaldo) et le GKT (Griezmann, Koke, Torres) de l’Atlético de Madrid, le trident qui monte !

•           Fantasy : PlayStation à gagner
•           Ronaldo : "Je vous l'avais dit!"
•           Ronaldo-Messi, course aux records

Sur les quatre dernières rencontres de Liga, Karim Benzema, Gareth Bale et Cristiano Ronaldo ont inscrit neuf buts, le Portugais en ayant même profité pour continuer de creuser l’écart sur Luis Suárez dans la course au Pichichi (31 buts à 26). Dans leur sillage, le Real a décroché quatre victoires.

Les résultats sont même quelque peu meilleurs chez le voisin madrilène puisqu'Antoine Griezmann, Fernando Torres et Koke ont inscrits 10 buts dans le même laps de temps, le français n’étant désormais plus qu’à deux buts de son record en Liga. Et l’Atlético de prendre 9 points sur 12 possibles en championnat.
 
À l’heure de rentrer dans le sprint final du championnat, la crise de performance de MSN tombe ainsi au plus mauvais moment. Le trio offensif catalan, auteur de 79,5% des 88 buts inscrits par le club en championnat (10 buteurs différents) est l’atout principal de Luis Enrique dans sa conquête de titre alors que côté Real et côté Atlético, l’impact des trios sur le rendement offensif pèse moins (70,4% des 98 buts côté Real, 57,9% des 57 buts côté Atlético avec 14 buteurs différents dans les deux cas).
 
Enrique : "Un grand défi"

En quatre matches de championnat, le Barça a donc vu ses deux principaux rivaux remonter respectivement 8 et 11 points pour revenir à sa hauteur pour l’un, à un point pour l’autre. Portés par leurs deux trios, le Real et l’Atlético se préparent désormais à une fin de saison haletante à l’issue de laquelle le doublé Championnat – Champions League est possible. Pour les en empêcher, le Barça aura besoin que MSN retrouve rapidement son rendement des mois précédents.

"Nous avons un grand défi devant nous dorénavant", a déclaré le coach barcelonais après la défaite contre Valence, dimanche soir. "Si une équipe est capable de se relever, c’est bien le Barça." On a hâte de voir cela.

Source: Chiampions league 


Aminata Diouf(stagiaire)

Lundi 18 Avril 2016 - 11:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter