Foot: face à Marseille, le PSG gagne sa dixième Coupe de France

Le Paris Saint-Germain (PSG) a remporté la Coupe de France de football pour la dixième fois, ce samedi 21 mai 2016 à Saint-Denis. Le PSG a battu l’Olympique de Marseille 4-2 en finale. Les Parisiens concluent donc une saison quasi-parfaite sur le plan national. Tout le contraire de Marseillais qui ont raté la leur.



Comme la saison passée, le Paris Saint-Germain (PSG) a tout gagné en France : Trophée des champions, Championnat, Coupe de la Ligue et Coupe de France.

L’Olympique de Marseille (OM) n’est pas parvenu à contrarier la domination du PSG sur le plan national, ce 21 mai 2016 au Stade de France. L’OM a pourtant réalisé une belle entame de match.

Un début de match fou

Ce tout début de finale est en effet animé. Dès la 30e seconde de jeu, le Marseillais Abdelaziz Barrada enroule sa frappe, qui passe de peu à côté. Dans la minute qui suit, le Parisien Zlatan Ibrahimovic décale son partenaire Blaise Matuidi dont le tir est arrêté  par Steve Mandanda.

Le portier adverse est toutefois impuissant lorsque, dans la foulée, Matuidi coupe la trajectoire d’un centre délivré par Angel Di Maria (0-1, 2e minute).

 

Loin de se décourager, les Marseillais égalisent sur un tir de Florian Thauvin, le ballon étant légèrement dévié par le capitaine du PSG, Thiago Silva (1-1, 12e).

Ibrahimovic décisif pour son dernier match avec le PSG

Par la suite, Thauvin et ses partenaires sont acculés dans leur camp. Le milieu de terrain offensif empêche Ibrahimovic de marquer en repoussant la balle avec sa main (34e)… Mais l’arbitre Clément Turpin n’a pas remarqué la faute.

Celle de Nicolas Nkoulou sur Matuidi, dans la surface de réparation de l’OM, n’échappe pas, en revanche à M. Turpin, peu après la pause. Le défenseur camerounais a beau protester, Ibrahimovic transforme le penalty du 1-2 (47e). Le Suédois score ainsi pour son tout dernier match sous les couleurs parisiennes.

L’attaquant sert un peu plus tard son coéquipier Edinson Cavani dont la reprise enfonce l’OM et Mandanda : 1-3, 57e. Enfin, Ibrahimovic se charge d’humilier le gardien de but, dont c’est vraisemblablement  le dernier match avec Marseille : 1-4, 82e.

L’émotion de Steve Mandanda

Mandanda, les yeux embués par la tristesse, va donc quitter le club, tout comme Nicolas Nkoulou sans doute, sur cette déroute. Michy Batshuayi aussi. Le Belge d’origine congolaise, auteur d’une saison solide, adoucit l’addition 2-4, 87e.


Steve Mandanda, gardien de but de l’Olympique de Marseille :

« On a vécu un début de match et de deuxième période catastrophiques. On encaisse un but à chaque fois. C’est difficile ensuite de revenir dans le match. En prenant autant de buts, c’est quasi-impossible de battre le PSG. C’est une grande déception. On aurait aimé mieux finir cette saison, pour nous et pour nos supporters, parce qu’ils le méritent. […] Il y a de grandes chances que j’ai joué mon dernier match, ce soir, sous les couleurs de l’OM. Ce qui rend la déception et la frustration encore plus fortes. »

Blaise Matuidi, milieu de terrain du Paris Saint-Germain :

« Il ne faut pas avoir peur de la dire : la saison se termine en apothéose. Malgré le petit hic de notre élimination en Ligue des champions. C’est une superbe saison. C’est génial de gagner quatre titres, cette année encore. On a prouvé qu’on avait encore soif de victoires. […] On est d’autant plus heureux que c’était la dernière de Zlatan. On est fiers d’avoir joué à ses côtés. C’est un grand champion et on est très heureux que ça se termine comme ça, pour lui. »

Source: Rfi.fr



Dimanche 22 Mai 2016 - 07:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter