Football - Neymar mène le bal du Brésil en Turquie

Auteur d'un doublé (20e, 60e), Neymar a largement contribué à la victoire du Brésil en Turquie (4-0), en match amical. L'attaquant du FC Barcelone a déjà inscrit 42 buts sous le maillot auriverde en 59 matches. Avec un but contre son camp de Kaya (24e) et un but de Willian (44e), les Brésiliens menaient déjà (3-0) à la pause. La Turquie n'a rien pu faire face à une Seleçao qui enregistre sa 5e victoire en autant de rencontres depuis sa défaite en Coupe du monde dans le match pour la 3e place.



Plus rapides, plus techniques, plus agressifs, les joueurs de Dunga ont  immédiatement mis leur patte sur le match et donné le tournis à des Turcs  souvent totalement dépassés par la virtuosité des Neymar, auteur d'un doublé,  Oscar et autres Willian. Très mal partis dans les qualificatifs pour l'Euro 2016, les rouge et noir  ont eux enregistré sous les sifflets de leur public une quatrième rencontre  sans victoire, très inquiétante avant de recevoir le Kazakhstan.

Dès la 3e, le capitaine brésilien donnait un premier frisson dans les  tribunes pleine à ras-bord du stade Sukru Saracoglu en contraignant Demirel à  dégager en corner. Dans la foulée, Luiz Adriano et Neymar encore manquaient de  peu d'ouvrir la marque. C'est finalement le Barcelonais qui, servi par Miranda dans la surface,  inscrivait son 41e but sous le maillot de la seleçao de l'extérieur du pied  droit (20). Totalement asphyxiés, les rouge et blanc encaissaient rapidement un  deuxième but. Sur un centre rentrant de Danilo, Kaya ratait son dégagement et  trompait Demirel (24e), sous le regard affligé de son sélectionneur Fatih Terim.  

Désormais confortablement en tête, le Brésil baissait alors d'un ton et  laissait respirer un peu plus les Turcs, poussés par leur public. D'un belle  frappe enroulée, Turan d'abord (30) contraignait Alves à claquer le ballon en  corner. Puis le Stéphanois Erding (34) voyait sa tête échouer au pied du poteau  gauche du gardien brésilien. Mais les Brésiliens reprenaient fermement la direction des opérations et  Willian assommait les Turcs une bonne fois pour toute en concluant un beau  une-deux avec Neymar d'un tir à ras-de-terre dans la surface (44e). Sans  surprise, les Sud-Américains viraient presque trop tranquillement en tête à la  pause (3-0). Après une première alerte sur une tête de David Luiz miraculeusement  détournée par Babacan, qui a remplacé l'autre "Volkan", Demirel, un peu trop  éteint, Neymar doublait sa marque personnelle en concluant d'un autre coup de  patte un une-deux d'école avec Willian, sous les applaudissements du public  turc (4-0).


francetvsport

Mercredi 12 Novembre 2014 - 23:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter