Football:Pour la paix et la joie de vivre



Football:Pour la paix et la joie de vivre

Le premier match interreligieux pour la paix a été organisé le 1er septembre au Stade Olympique de Rome, à l'initiative du Pape François. Le souverain pontife a voulu faire de cet événement sportif un geste symbolique en faveur de la paix. Une cinquantaine de grands noms du ballon rond comme Javier Zanetti, Roberto Baggio ou encore Diego Maradona ont régalé les spectateurs, venus nombreux pour assister à cette rencontre de gala.
 

Javier Zanetti, invité personnellement par le Pape François à participer à cette grande soirée, n'a pas caché son émotion à l'issue de la partie : "Quel moment magnifique ! Ce match interreligieux restera un souvenir inoubliable grâce à tous ces grands champions, au public et à tous nos amis présents en tribunes. Je les remercie de tout cœur, en mon nom, en celui de ma fondation, la Fundacion Pupi, et en celui de la Scholas Occurentes du Vatican. C'était une expérience magnifique, tout simplement.

Le Pape François voulait envoyer un signal fort. Je crois que nous avons rempli cet objectif".

Avant le coup d'envoi, le Pape François a reçu les principales têtes d'affiche du match au Vatican. Zanetti et Roberto Baggio se sont ainsi vu confier la responsabilité de mener les deux équipes en tant que capitaines. "Avec cette rencontre, nous disons non à toute forme de discrimination. Le sport célèbre la joie de vivre, comme le savent tous les footballeurs. Les religions doivent être un vecteur de paix et non de haine", a souligné le Pape. Le souverain pontife n'a pas pu assister en personne à la rencontre, mais il s'est adressé aux spectateurs à travers une vidéo diffusée dans le stade.
 

Un coup de pouce à la paix
"Le football n'est pas qu'un simple loisir. Le Pape nous invite à nous dépasser pour lutter contre la discrimination et la violence. Il fallait un match de cette ampleur pour atteindre un but aussi élevé", estime pour sa part le gardien international Gianluigi Buffon. "En ces temps de guerre et de violence, le geste du Pape n'est pas anodin. Le match de Rome est là pour donner un coup de pouce à la paix, à l'intégration et au respect. Par nos actions sur le terrain, nous pouvons aussi inviter le public à réfléchir au sens de la paix et de la vie. C'est important."

L'équipe Pupi, entraînée par Gerardo Martino, a nettement dominé (6:3) l'équipe Scholas, dirigée par Arsène Wenger. Une cinquantaine de stars du football d'hier et d'aujourd'hui étaient présentes aux côtés de Zanetti et Baggio sur le terrain, dont Javier Mascherano, Alessandro del Piero, David Trezeguet, Diego Simeone, Ivan Zamorano, Gianluigi Buffon ou encore Diego Lugano.

Juan Iturbe, Baggio et Roque Santa Cruz ont trouvé le chemin des filets pour l'équipe Scholas. Côté Pupi, Andriy Shevchenko, Mauro Icardi, auteur d'un triplé, et l'Israélien Tomer Hemed ont inscrit leurs noms au tableau d'affichage.

L'intégralité des recettes de cette soirée de gala ira au projet "Une alternative pour la vie", qui s'efforce d'assurer un meilleur approvisionnement médical et de proposer des formations aux jeunes et aux enfants de Buenos Aires.


fifa.com

Mardi 2 Septembre 2014 - 12:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter