Football - Sénégal-Maroc à 17h : Duel de Lions pour préparer la 5e journée des éliminatoires de la Can-2012

Le Sénégal et le Maroc s’affrontent en amical cet après-midi à Léopold Senghor. Les deux équipes préparent la 5e et avant-dernière journée des éliminatoires de la Can-2012.



Football - Sénégal-Maroc à 17h : Duel de Lions pour préparer la 5e journée des éliminatoires de la Can-2012
Au coup de sifflet final de Sénégal-Maroc, ce mercredi à Léopold Senghor (17h), le vainqueur de la rencontre amicale ne sera pas l’équipe qui dominera au tableau d’affichage. Le vrai gagnant sera celle qui aura tiré les meilleurs enseignements du match ; ceux à même de lui permettre de réussir sa prochaine sortie dans les éliminatoires de la Can-2012, au début du mois de septembre prochain. C’est que dans les confrontations amicales, les entraîneurs visent moins la victoire que de précieux renseignements en vue des objectifs futurs officiels.
Sur ce point, Amara Traoré et Eric Gerets, respectivement sélectionneurs du Sénégal et du Maroc, ne font pas exception. En vue de la prochaine journée des qualifications pour la Can-2012, ils espèrent beaucoup apprendre cet après-midi. Amara : ‘Les deux équipes ont besoin de ce match, parce qu’elles ont en commun des échéances très importantes à préparer.’ Gerets, en échos : ‘Nous avons choisi de jouer contre le Sénégal parce qu’elle est actuellement l’une des meilleures équipes du continent africain. Avec le match d’une importance capitale qu’on doit jouer au début du mois de septembre prochain, contre Centrafrique, il est important pour nous de se frotter à cette équipe du Sénégal qui regorge de très bons joueurs.’

Avec 10 points (+10), les ‘Lions’ sont premiers de la poule E. Ils devancent de trois longueurs leur prochain adversaire, la Rdc (2e, 7 pts, + 3). Le Cameroun (3e, 5 pts, +2) et l’Ile Maurice (4e, 0 pt) ferment le classement de cette poule.

Leader du groupe D, 7 points (+4), le Maroc, comme le Sénégal, affrontera en septembre son suivant immédiat, la Centrafrique. L’équipe centrafricaine compte le même nombre de points que celle du Maroc, mais elle affiche une différence de buts moins favorable (+4 contre +2).

En se disant oui pour une rencontre amicale, Marocains et Sénégalais espèrent être confrontés au même type de football que celui qui les attend en septembre. Si Gerets est sans doute parti du principe que les équipes d’Afrique noire présentent le même profil, technique et physique, son collègue se veut plus ‘scientifique’. Amara Traoré ayant estimé, lors de la conférence de presse de publication de sa liste pour ce match, que le jeu marocain, technique et fait de mobilité, est très proche de celui de la Rd Congo.

Le choix n’est donc pas gratuit d’un camp à l’autre. Chacun cherchera évidemment à asseoir ces certitudes, à renforcer ses acquis et à corriger ses lacunes. Mais au-delà de ces objectifs globaux, chaque entraîneur poursuivra des objectifs spécifiques. Ceux d’Amara Traoré sont surtout dictés par un contexte particulier marqué par la suspension de quatre de ces cadres (Mamadou Niang, Issiar Dia, Ludovic Sané, Souleymane Diawara) et de lui pour la prochaine sortie officielle du Sénégal.

Ces absences pour le face-à-face avec la Rd Congo imposent au sélectionneur du Sénégal un réaménagement dans l’architecture de la ‘Tanière’. Celui-ci sera expérimenté cet après-midi, face au Maroc, et les résultats seront connus dans moins d’un mois, le 3 septembre, sur la même pelouse de Léopold Senghor.

Mamanding Nicolas SONKO (Walfadjri quotidien)


Mercredi 10 Août 2011 - 11:37




1.Posté par amara le 10/08/2011 14:16
omo amara thia kanam il ne faut pas regarder ce ki est deja passer il faut k tu soit doit etre celui ki sera le premier a sauver le foot du galsen .Prions k cette ci ça sera la bonne balle k tout le senegal jouera .J sw pour la bonne marche du foot.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter