Forail de Mbao: la mésentente s’installe entre éleveurs sénégalais et étrangers



Forail de Mbao: la mésentente s’installe entre éleveurs sénégalais et étrangers
Au forail de Mbao,  rien ne va plus entre les éleveurs étrangers et sénégalais. Sur l’origine de leur brouille, les deux camps se renvoient la balle et s’accusent mutuellement et c’est une vive tension qui s’installe dans ce lieu de ventes de ruminants. En assemblée générale hier, les éleveurs sénégalais ont déversé toute leur colère sur leurs camarades étrangers qu’ils accusent vouloir  de  faire main basse sur  le forail. Une situation décriée par le secrétaire général national chargé du développement de l’élevage et de l’agriculture à la Csa, ce dernier pointe un doigt accusateur sur ces étrangers qui veulent s’emparer du forail, grâce à la complicité de l’administration, ils ont pu obtenir des cartes d’identité sénégalaises. Ce qui entraîne, selon  Samba Dia, une menace pour les intérêts des éleveurs sénégalais », soutient ce dernier.

«Les 90% du bétail proviennent de la Mauritanie et du Mali, s’y ajoute que les 9O % des vendeurs sont de nationalité mauritanienne et malienne. Pour chaque ruminant vendu, 6000 F sont ajoutés au prix d’achat. Nous disons non à cette confiscation du foirail pour des intérêts personnels », renseigne-t-il sur les ondes de la radio Sud fm. Et pour parer à toute éventualité, la partie sénégalaise a demandé au procureur de la république et au Gouvernement d’agir vite avant que le pire ne se produise. 

Khadim FALL

Vendredi 4 Décembre 2015 - 09:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter