Forum Civil de Tivaouane, Halte à l'instrumentalisation des religieux, « Programme de modernisation de la ville purement politicien et électoraliste ».



La section de Tivaouane du Forum Civil considère que l'implication de l'Etat dans l'organisation des manifestions religieuses ne doit nullement servir de prétexte à l'instrumentalisation des religieux à des fins politiques.

Il est constant, que l'avènement des cérémonies religieuses occasionne régulièrement des promesses jamais tenues de la part de nos autorités politiques. En effet, des programmes spéciaux pour la modernisation des centres religieux ont été élaborés par les différents gouvernements. Les cas les plus récents, selon les camarades de Mouhamadou Mbodji, sont :

« Le Programme de modernisation de la ville de Tivaouane avec un budget de cent milliards (100.000.000.000) F CFA, dénommé « Tivaouane ville du futur », pour l'élargissement de la voirie, l'éclairage public, le réseau d'adductions d'eau potable, le réseau d'assainissement, l'aménagement d'esplanade des mosquées et d'espaces verts dans les grandes artères. En réalité, cette promesse n'était pas fondée sur l'engagement de moderniser la ville, mais sur des motivations purement politiciennes et électoralistes.

Le président Macky Sall, au lendemain de son élection à la magistrature suprême a réaffirmé son engagement de moderniser la ville de Tivaouane. Un budget de Treize milliard (13.000.000.000) F CFA a été prévu pour réaliser des infrastructures et des équipements collectifs selon les priorités avant le Maouloud 2014. Cette décision a été bien appréciée mais la section Forum civil de Tivaouane avait émis des réserves sur la faisabilité des infrastructures et des équipements conformément aux conditions de qualité et de délai ».

Ces initiatives, « sont politiques, et sont loin de répondre aux besoins structurants de la ville en termes d'infrastructures et d'équipements collectifs, parce que n'étant nullement le reflet des attentes des populations », d'après la section de Tivaouane.
« D'ailleurs les autorités étatiques ont toujours négocié directement avec le marabout sans consulter les populations sur les projets à mettre en œuvre », selon Monsieur Mansour Mboup, coordonnateur de la section de la ville sainte.

Il rajoute que, pour l'identification des projets d'aménagement urbain, les audiences et les consultations publiques sont généralement occultées par les autorités municipales qui agissent soit disant sous la caution du marabout. Les citoyens, principaux concernés, se voient ainsi injustement privés du droit de participer à l'expression des besoins en termes d'infrastructures et d'équipement. Cette attitude des autorités donne l'impression d'une citoyenneté bridée.

« En outre, la Section Forum Civil de Tivaouane, au cours de ses activités de plaidoyer a toujours dénoncé la réalisation d'infrastructures de mauvaises qualités à quelques jours du Maouloud dénommées « Tally Gamou, lampou Gamou, etc..», soutient la section de Tivaouane.


Dimanche 19 Janvier 2014 - 09:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter