Forum économique : les lacunes du système de financement Francophone remises sur la table



En Afrique, l'accès au financement est un problème central pour les entreprises et particulièrement pour les jeunes entrepreneurs et les PME. Or ce type d'innovation joue un rôle central dans le développement et la création d'emplois. Ainsi, se demande-t-on si la Francophonie a un dispositif de financement suffisamment varié pour prendre en charge cette demande.


Selon François Xavier Simard, Associé, DS Welch 
Bussières, Canada, pour accompagner le l'entrepreneur dans le financement des projets, le modèle Québécois, privilégie le partage de risque. C'est tout à fait le contraire de l'approche mis en œuvre par les banques qui en plus d'éviter toutes risques, elles préfèrent venir en appoint au projet déjà en cours sur un certain domaine.


L'autre problématique qui a fait le point d'ancrage des discussions portait sur le développement du partenariat public privé au sein de cet espace Francophone. Dans de nombreux secteurs tels que les infrastructures, l'agriculture, l'éducation ou encore le développement à la base, il existe des mécanismes de partenariat entre les deux secteurs.


Sur ce point, il existe aussi une différence substantielle entre l'Afrique francophone et l'Afrique anglophone en matière d'utilisation et d'application des réussites du PPP. Les anglophones ont une tradition à recourir très souvent à ce type de partenariat. De ce fait, la partie Francophone de l'Afrique doit combler cette lacune pour pouvoir soutenir un développement sain de ses infrastructures.


Mardi 2 Décembre 2014 - 14:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter