Frais pour sa rééducation: Pourquoi l'argent destiné à Mame Diodio n'est toujours pas viré ?



Frais pour sa rééducation: Pourquoi l'argent destiné à Mame Diodio n'est toujours pas viré ?
Serigne Mboup et son équipe du comité de normalisation du basket (Cnb) balaie d'un revers de la main les accusations de détournement d'objectifs concernant le chèque de la délégation de la solidarité nationale. C'était à l'intention de Mame Diodio Diouf, la joueuse de l'équipe nationale de basket du Sénégal, pour la prise en charge de ses soins médicaux.

« L'argent n'a pas été viré parce que les éléments de paiement ne sont pas bons », martelé d'emblée le président de comité de normalisation du Basket. Il explique que « c'est l'argent de l'Etat. Et quand l'Etat prend en charge des dépenses, il doit y avoir des preuves. Nous avons demandé qu'on nous donne la facture définitive et le numéro de compte de la clinique. Ce sont deux éléments indispensables pour faire les paiements ».

Mais le président du comité de normalisation révèle que « la facture a été contrôlée et vérifiée par les gens du Cnb qui sont responsables, guidés par le respect des règles de comptabilité publique. Après des doutes sur la facture qui a été manifestement falsifiée et que le compte bancaire n'était pas celui de la clinique, mais celui d'une personne privée de nationalité Sénégalaise, nous avons décidé en tenant compte des règles de comptabilité publique, de surseoir au paiement ». Il rassure aussi que « l'argent est ici. C'est à l'État qui l'avait donné de dire ce qu'on en fera ».

De l'avis du président de la Cnb, ils ont parlé pour taire les soupçons de détournement qui pèsent sur eux. Mais il avait décidé de gérer cette affaire en toute discrétion. Soutient aussi que ceux qui indexent le Cnb sont à la base de tous ces problèmes. « C'est la conséquence d'une gestion hasardeuse dans le basket », informe t-il.

Selon Serigne Mboup, le président avait donné 5 millions sur la demande des autorités du basket pour les assurances. Malheureusement, « une seule assurance a été contractée à hauteur d'un peu plus de 300 000 F et elle ne peut pas couvrir la blessure de Diodio. Selon "l'as" quotidien", il pense que s'ils avaient mis les 5 millions dans les assurances, ça aurait pu prendre en charge l'évacuation en Europe, l'opération, sa rééducation et 3 mois d'indemnités.


Vendredi 11 Avril 2014 - 15:53




1.Posté par sall le 11/04/2014 19:24
C'est inadmissible ! incroyable ! pour venir en aide à cette patriote,on doit remuer terre et ciel;ré&veiller les morts pour cette somme de 4.000.000f ,alors qu'elle défendait le drapeau national .Si le Président SALL effectue une simple visite dans une région ,on dépense pus de 50.000.0000f en deux jours de séjour.C'est vraiment honteux pour nos autorités .Aahh,si c'était WADE ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter