France-Européennes de Juin-Rama Yade: le suspens

Rama Yade maintient le flou sur sa participation aux élections européennes. Alors qu’elle dit «être prête» à aider Michel Barnier tête de liste du l’UMP, contactée par LeFigaro.fr, la secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme a fait savoir par son entourage qu'elle ne réagira «pas dans l'immédiat» sans rien démentir.



Rama Yade Secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme, France ( Photo Flickr : Alteregoeurope )
Rama Yade Secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme, France ( Photo Flickr : Alteregoeurope )
Participera ou participera pas, en tout cas Rama Yade n’est pas désintéressée par les élections européennes du 7 juin. Elle serait désormais «prête à aider» le ministre de l'Agriculture et tête de liste de l’UMP, Michel Barnier. Répondant à la question de savoir si la secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme pourrait être en position non éligible sur sa liste, il n'a pas confirmé tout en laissant la porte grande ouverte : «Pourquoi pas. Je sais, elle me l'a dit, qu'elle était prête à m'aider. J'en suis très heureux, car c'est une femme de qualité, comme Rachida Dati». Contactée par lefigaro.fr, la française d’origine sénégalaise a fait savoir par son entourage qu'elle ne réagira «pas dans l'immédiat», sans rien démentir toutefois.

Rama Yade se fait-elle désirer ? Se veut-elle prudente ? Craint-elle une réaction négative de son président ?

La secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme avait décliné la proposition de diriger la liste de l’UMP, parti du président Nicolas Sarkozy, dans la région Ile-de-France lors du scrutin de juin. Ce qui a déclenché la colère du président qui avait parlé de «caprice» et d'«erreur incompréhensible. Interrogée par Le Monde sur son engagement en première ligne lors des élections européennes du printemps prochain, Rama Yade a été claire et précise. "Je ne veux pas être dans une situation où je trouve ce mandat prématuré. Je suis davantage motivée par un mandat national que par un mandat européen", avait-elle déclaré.
Les répliques n’avaient pas tardé non plus dans l’entourage du président. On a estimé "qu'elle a commis une erreur grave de jugement sur l'importance de l'Europe et du Parlement européen", avait écrit lequotidien du soir.

Toutefois, concernant sa position le ministre Michel Barnier a fait savoir : «Je ne sais pas comment sera constitué l'ensemble de l'équipe. Les désignations seront faites à la fin du mois de mars».

Rama Yade candidate pourrait propulser la campagne de Rachida Dati et de Michel Barnier. Selon le classement Ipsos/Le Point, elle est en effet devenue la personnalité préférée des français avec 60% de bonnes opinions, détrônant même son ministre de tutelle Bernard Kouchner.


Awa DIEDHIOU

Mardi 24 Février 2009 - 16:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter